Handicap & Culture : une action inscrite dans la durée (2/2)

[:fr]bandeau article 1 action
MA scène nationale -Pays de Montbéliard[:]
22 déc. 2016

II. INSCRIPTION INDISPENSABLE DES PROJETS DANS LE TEMPS

Comme nous l’avons vu dans les exemples précédents, sans les associations et les partenaires de terrain, les projets spécifiques en direction des personnes en situation de handicap ne pourraient être mis en place. Afin d’illustrer ce propos nous vous invitons à découvrir le projet particulier imaginé à Montbéliard.

Les liens qui unissent Sésame Autisme à MA scène nationale, s’inscrivent dans le temps. Cinq années de collaborations pour cinq créations participatives instaurants des relations singulières à la découverte du spectacle vivant.

2011-2012 : le début de l’aventure

Sept jeunes autistes de l’IME « A La Ville » ont suivi un parcours à MA scène nationale autour de trois ateliers découverte et de pratique de la danse et un atelier-participatif impliquant les jeunes avec leurs familles. Ces ateliers en présence de l’artiste Sylvain Groud ont permis une meilleure compréhension mutuelle.

capture-decran-2016-12-01-a-17-04-22

2012-2013 : « …les bras en l’air qui tournent »

Convaincus de l’intérêt de cette démarche l’association Sésame Autisme a souhaité poursuivre et amplifier cette relation et cette approche de l’artistique.

Le chorégraphe Sylvain Groud a alors proposé un nouveau projet à partir de sa création L’Oubli – duo de 3 X 11 min : avec comme posture de départ ; quel serait le résultat d’un geste sans mémoire, du mouvement d’un danseur sans mémoire corporelle ?

Les jeunes et l’artiste auront travaillé ensemble, sur une période longue à la scène nationale. En immersion complète avec un hébergement la dernière semaine, à la maison des artistes de MA scènes. Des rencontres régulières et séances de travail avec d’autres équipes artistiques accueillies sur la saison auront enrichi cette aventure (notamment avec la compagnie de l’Oiseau Mouche). Puis la rencontre lors de deux séances de travail menées par Sylvain Groud avec d’autres jeunes ayant un parcours différent ; sept jeunes de SEGPA du Collège de Sochaux et huit jeunes d’une classe de 1ère ST2S (Sciences et Technologies de la Santé et du Social) du Lycée Le Grand-Chênois aura apporté une autre dimension à cette aventure. Des moments de réflexion et de questionnement sur ce que l’on est, ce que l’on perçoit de l’autre et de sa différence.

…les bras en l’air qui tournent ! a trouvé un aboutissement sous la forme d’une création partagée entre la Compagnie Sylvain Groud, l’IME « A La Ville », présentée lors du Festival de caves de MA scène nationale.

capture-decran-2016-12-01-a-17-11-09

2013-2014 : « CollusionS »

Le projet …les bras en l’air qui tournent ! aura permis aux participants de consolider leurs affinités avec l’artiste, de développer leur créativité, de se confronter à l’autre et d’aller à la rencontre d’autres oeuvres, avec la découverte par exemple de  Collusion au Moloco en mars 2013 : métissage de danse contemporaine et d’électro dub.

Sylvain Groud, les trois danseurs de sa compagnie et la compagnie Molécule, ont alors invité le groupe à revisiter différentes parties du spectacle, proposant ainsi une version originale et unique. Les élèves de la classe de 1ère ST2S ont également rejoint le travail pour cette création.

CollusionS a été programmé au parking de PMA à Montbéliard le samedi 6 juin et proposé au public de MA scène nationale dans le cadre du festival Green Days 2014.

capture-decran-2016-12-01-a-17-24-11

2014-2015 : « Version Originale »

Lors du festival Green Days 2015 de MA scène nationale, sept artistes ont reçu carte blanche pour transformer Montbéliard et aller à la rencontre de ses habitants. Ont été mis en place des ateliers chorégraphiques centrés sur l’échange et l’improvisation. Soixante douze personnes se sont impliqués, dont quelques adultes du Foyer des Vergers de Sésame.

I’M Everybody, je suis tous les corps,  film représentant les portraits des sept jeunes gens autistes ayant participé aux ateliers de Sylvain Groud, a été projeté en ouverture du festival au cinéma le Colisée à Montbéliard. Sans commentaire, sept mondes intérieurs que la caméra cherche à rendre visible en filmant les corps dans l’espace nu d’un plateau, se sont dévoilés. Une approche de leur personnalité touchante et singulière.

2015-2016 : Before your eyes (Devant vos Yeux)

L’ouverture de saison de MA scène nationale a débuté par une création menée avec quatre vingt huit habitants du Pays de Montbéliard, intitulée Before Your Eyes (Devant Vos Yeux).

Pendant quatre semaines, Libby McDonnell et Ben Knapton ont créé cette création originale, rassemblant une grande diversité de partenaires et participants. Dix jeunes de l’IME « A La Ville », de la Maison de Sésame et des Vergers de Sésame, ont souhaité faire partie de cette aventure. Une « première » pour ces trois structures spécialisées.

Before Your Eyes (Devant Vos Yeux) a pris la forme d’un parcours qui a traversé différents lieux, connus et inconnus, du bâtiment sochalien ponctué par treize performances.

2015-2016 : « Music for 18 musicians »

Depuis sa création en 1976, la pièce de Steve Reich n’a jamais été donnée à entendre dans un cadre permettant au public de danser.
 Accompagné de danseurs « transmetteurs », interprètes et pédagogues, Sylvain Groud, le chorégraphe, invite avec Music for 18 musicians, une centaine de danseurs amateurs du territoire – répartis en cinq groupes dont un groupe de jeunes autistes fréquentants les trois structures précédemment citées.

M418
MA scène nationale - Pays de Montbéliard

Témoignage de jeunes :

« Je veux encore refaire de la danse en 2014, et puis en 2015. » 
Enès

« Ça restera à jamais pour moi un super projet, ça m’a beaucoup apaisé, ça m’a appris la concentration, la mémorisation et ça a été pour moi une très belle aventure. » Géraud

Témoignage des professionnels :

« Ce sont ces allers-retours constants, ces échanges verbaux, ces précisions chorégraphiques, ces déjeuners ensemble et ces ateliers en studio, cette fluidité dans la communication qui m’impressionnent dans l’histoire qu’ils vivent avec Sylvain Groud et qu’ils partagent avec nous tous. » Yannick Marzin, Directeur de MA scène nationale

« …Ils nous ont présenté des moments de vie, de leur vie, des rencontres, faisant naître chez moi tour à tour plaisir et émotion intense… Là, ils étaient des danseurs parmi d’autres, avec d’autres, initiant la rencontre avec des lycéennes impliquées dans ce même échange chorégraphique… » Christian NIGGLI, Directeur de Sésame Autisme

Share