Commission cinéma de l’ASN

Commission cinéma de l’ASN
08 févr. 2017
L’Association des Scènes nationales a récemment créé une commission cinéma, réunie pour la troisième fois cette saison à Valence pendant deux jours, mardi 31 janvier et mercredi 1 février 2017, à l’occasion du festival Viva Patrimoine organisé par LUX, scène nationale ; un événement dédié à la découverte et la diffusion des films restaurés.

L’activité cinématographique présente dans 23 scènes nationales propose une programmation régulière « Art et essai » et parallèlement de nombreuses actions favorisant la découvertes de répertoires divers.

En 2016/2017, l’ASN décide de réaliser un état des lieux de cette activité au sein du réseau. Une mission portée par la commission composée des professionnels des scènes nationales (directrices, directeurs, responsables cinéma, coordinateurs de festivals etc. et un chargé de mission Camille Girard).

Cette rencontre à Valence, a permis de confirmer les objectifs de ce groupe de travail : donner une représentation réelle et actualisée des activités cinématographiques des scènes nationales et valoriser leurs spécificités ; qu’il s’agisse de leurs programmations liées aux différents labels attribués par le CNC, de l’organisation d’évènements et de festivals autour de thématiques, ou des passerelles organisées avec les programmations de spectacle vivant.

La commission souhaite également mettre l’accent sur le développement de l’éducation à l’image avec la participation à de nombreux dispositifs en lien avec l’Éducation Nationale et/ou la mise en oeuvre d’actions de sensibilisation et d’actions culturelles. Nombreux sont les professionnels à exprimer le rôle essentiel du cinéma dans la circulation et la relation des publics au sein même des scènes nationales.

Cette réunion à Valence aura par ailleurs favorisé la rencontre avec différents intervenants :

  •  Laurent Cormier, directeur du patrimoine du CNC est venu aborder l’importance de la collaboration du réseau des scènes nationales avec le CNC dans le but de permettre la diffusion et la mise en valeur des collections restaurées et thématisées par ce dernier. Une cinémathèque du documentaire, baptisée Garance sera lancée en mars 2017 avec une offre éditorialisée : elle rassemble de nombreux partenaires dont la Scam, Images en bibliothèque, la BNF, la BPI, l’INA, le CNC, la BIfi, et la Cinémathèque française, avec le soutien d’Arte et France Télévision. Un appel pour une participation des scènes nationale a été entendu.
  • Cédric Klapisch – réalisateur, scénariste et producteur est venu partager une vision particulière et nouvelle de la médiation autour du cinéma et plus spécifiquement auprès des publics jeunes. Ce dernier a présenté à la commission un projet récent de site VoD consacré aux grands films du XXème siècle choisis et présentés par des réalisateurs du monde entier : La Cinétek. S’il se décrit comme « le premier site de vidéos à la demande exclusivement réservé aux films de patrimoine.« , ce projet met en valeur une nouvelle façon de toucher les jeunes à travers une médiation originale, numérique et dans l’ère du temps. Par ailleurs, les participants à la commission ont pu participer à une masterclass organisée par Pierre Magne, attaché à la programmation cinéma de LUX et aux relations d’accompagnement, à l’attention de plus d’une centaine d’étudiants, avec Cédric Klapisch « en passeur ».
  • Carmen Accaputo, responsable de la diffusion culturelle à la Cinémathèque de Bologne en Italie, a pu présenter la spécificité de sa structure mondialement reconnue et a permis à la commission d’envisager de nouveaux projets d’échanges à l’international.

…Retour en images sur les temps forts de ce festival !

Echange de la commission cinéma avec le réalisateur Cédric Klapisch


Cédric Klapisch et Pierre Magne lors de la masterclass au Festival Viva Patrimoine


Les élèves en pleine discussion avec Cédric Klapisch


1 février 2017 : masterclass


Un aperçu de l’exposition conçue par le CNC : Alexeïeff /Parker – Montreurs d’ombres libre d’accès jusqu’au 1 avril 2017 au LUX, scène nationale de Valence.


Merci…et on espère à l’année prochaine !

Share