“C’est pas du Luxe !”, le droit de s’exprimer librement

“C’est pas du Luxe !”, le droit de s’exprimer librement
20 nov. 2020

La culture c’est d’abord un droit, le droit de s’exprimer librement, d’exercer ses propres pratiques culturelles, de développer et partager ses connaissances. Au-delà d’un toit, des besoins vitaux, la culture n’est ni superflue, ni un supplément d’âme. Elle apparait d’autant plus fondamentale, qu’elle est un puissant levier d’émancipation, de dignité et de citoyenneté.

La 5e édition de C’est pas du Luxe !, qui devait se tenir du 25 au 27 septembre 2020, a été reportée en raison de la crise actuelle. Si la Préfecture avait pourtant validé le protocole sanitaire en amont, le comité d’organisation, composé de La Garance – scène nationale de Cavaillon, de la Fondation l’Abbé Pierre et de l’association Le Village,  a tout de même pris la décision de reporter cette édition à septembre 2021 afin de préserver les centaines de personnes qui devaient être présentes lors de cette manifestation.

A l’origine, C’est pas du Luxe ! a pour objectif de faire place à la rencontre et à la présentation de créations artistiques collectives, de mettre en lumière les projets artistiques co-réalisés avec des artistes professionnels, des personnes en situation de précarité et des citoyens de tous horizons,  tout en favorisant l’esprit de partage, de mixité et de solidarité. Si le festival avait été maintenu, c’est les fondements mêmes de cet événement qui auraient été remis en question.

Toutefois, l’équipe organisatrice a imaginé quelques rendez-vous tout au long du week-end dédié initialement au festival. L’oeuvre originale Prendre place de Christophe Loiseau et Nicolas Tourte avait été créée spécialement pour cette 5e édition. L’installation vidéo a eu l’opportunité d’être présentée au public du 25 au 27 septembre.

 

© Prendre place de Christophe Loiseau et Nicolas Tourte

 

Aussi, Vous dansez ?, projet de la Cie Marinette Dozeville a été retransmis en direct via internet, à défaut de pouvoir être joué devant le public,  et l’exposition Mise en lumière a pu être organisée.

Point fort de cette édition, une soirée numérique, improvisée en une semaine, s’est tenue le 26 septembre dernier. L’occasion d’appeler à la solidarité et de témoigner artistiquement du festival C’est pas du Luxe ! 


© Vous dansez ? par la Cie Marinette Dozeville

Share