Ça bouge ! #11

Ça bouge ! #11
16 mars 2021

En attendant de rouvrir leurs portes et impatientes de vous retrouver, les scènes nationales fourmillent d’imagination et maintiennent un lien permanent avec les artistes et le public, plus particulièrement les plus jeunes. Festivals, accueil des scolaires, actions hors les murs, rencontres, conférences, échanges, ateliers de pratiques artistiques, résidences, construction de décors, expositions etc. Tous les moyens sont bons pour aller à votre rencontre en présentiel, tout en respectant les protocoles établis.

Les équipes s’adaptent, innovent et ne lâchent rien. A vous de le découvrir.

Nous sommes prêts !

En février et en mars, le coeur des scènes nationales continue de battre au rythme des ateliers, des résidences et des installations.

LUX, scène nationale de Valence accueille Yveline Loiseur et ses oeuvres du 3 mars au 24 avril dans le cadre de l’exposition La Cueillaison d’un rêve. Composée de portraits allant de 2002 à nos jours, cette installation traite de l’enfance, du souvenir ou encore temps qui passe.

Un atelier de pratique artistique et d’échange, autour de l’exposition, a également été organisé en compagnie de la photographe. Le 25 février, huit étudiants de l’Université Grenoble Alpes à Valence ont visité l’exposition puis se sont rendus dans la ville afin de composer une série de photos interrogeant la place de l’homme dans l’espace urbain. Ces séries photographiques ont ensuite été projetés et ont permis un échange avec Yveline Loiseur. Cet atelier est co-organisé avec ADUDA – Agence de Développement Universitaire Drôme-Ardèche.

Dans le cadre des Classes culturelles numériques, l’artiste est également en résidence du sein de LUX afin de travailler autour de la photographie et du théâtre d’ombre. Ce projet de classes, initié par la scène nationale de Valence, permet à 250 participants de se réunir autour d’un.e artiste, de découvrir son univers et d’échanger.

© La Cueillaison d’un rêve, exposition d’Yveline Loiseur à LUX, scène nationale de Valence

Au plateau

D’autres résidences ont eu lieu où sont actuellement en cours dans les scènes nationales, en commençant par celle de Grenoble. La MC2: Grenoble vivra le mois de mars au rythme du chorégraphe Rachid Ouramdane, artiste associé de la scène nationale. Il est actuellement en résidence pour son spectacle Corps extrêmes, en association avec divers artistes aériens et athlètes.

A l’occasion des répétitions du spectacle musical Terra Incognita et d’une session d’enregistrement musical, la compagnie Ad Libitum a investi Le Petit Théâtre de la scène nationale de Grenoble durant toute une semaine. L’équipe administrative de la MC2: Grenoble a été conviée à participer à un atelier de chant en compagnie de l’artiste lyrique Claire Delgado Boge et des musiciens. Les voix des membres de l’équipe apparaissent dans le morceau enregistré, ces derniers ayant été invités à faire les choeurs. Le projet Terra Incognita est né des univers de la compagnie et d’Amrat Hussain, grand joueur de tabla, où répertoires baroques, classiques et soufi s’entremêlent.

Atelier avec l’équipe de la MC2: Grenoble et la compagnie Ad Libitum ©Marion Labouré

 

De son côté, pendant une semaine, la compagnie Malka répétera son spectacle chorégraphique Miracles crée en octobre.

Au théâtre de Saint-Nazaire, plusieurs artistes et compagnies sont accueillis, en mars, pour des répétitions :

  • du 1 er au 6 mars : la compagnie La Fidèle Idée/ Guillaume Gâteau et son spectacle 37 Cielskaïa.
  • du 15 au 19 mars : Olivier de Sagazan répétera sa pièce Ainsi sois moi. Une sortie de résidence pour la presse et les professionnels est prévue.
  • du 24 au 26 mars : trois jours de résidence pour la compagnie Tenir Debout de Cécile Briand qui travaillera La Feuille Blanche. Une sortie de résidence sera également organisée pour la presse et les professionnels.


Du 1er au 9 mars
, quatre comédiennes de la compagnie L’Esprit de la forge étaient présentes à l’ACB, scène nationale de Bar-le-Duc, ont travaillé sur la pièce J’ai si peu parlé ma propre langue. Il y était question, plus particulièrement, de la création lumière pour ce spectacle.


J’ai si peu parlé ma propre langue de L’Esprit de la forge © Laurent Nembrini

 

Deux représentations devant les professionnels pour Rêve de pierres de la compagnie La Tordue sont prévues le 17 mars au Carré, scène nationale de Château-Gontier.


Un programme chargé en mars, au Tangram, à Évreux-Louviers !

  • du 1er au 12 mars : Sylvain Levitte était en résidence pour La Nuit des Rois, pièce qui a été créée au sein de la scène nationale.
  • du 15 au 19 mars : la compagnie Acid Kostic investira le plateau du Cadran lors des répétitions de Sa majesté le peuple.
  • du 22 au 26 mars : toute la semaine, Pier Lamandé sera sur la scène du Théâtre Legendre pour travailler Le Chant d’amour et de mort du Cornette Christoph Rilke.

 

La Nuit des Rois, Sylvain Levitte © LeTangram
Share