Ça bouge ! #12

Ça bouge ! #12
01 avril 2021

En attendant de rouvrir leurs portes et impatientes de vous retrouver, les scènes nationales fourmillent d’imagination et maintiennent un lien permanent avec les artistes et le public, plus particulièrement les plus jeunes. Festivals, accueil des scolaires, actions hors les murs, rencontres, conférences, échanges, ateliers de pratiques artistiques, résidences, construction de décors, expositions etc. Tous les moyens sont bons pour aller à votre rencontre en présentiel, tout en respectant les protocoles établis.

Les équipes s’adaptent, innovent et ne lâchent rien. A vous de le découvrir.

Nous sommes prêts !

Auprès des scolaires

En ce troisième mois de l’année, les scènes nationales et les artistes continuent de rendre visite aux élèves dans les établissements scolaires.

L’Équinoxe, scène nationale de Châteauroux a mis en place un atelier gratuit de pratique théâtrale pour les étudiants. C’est le comédien et metteur en scène Édouard Bonnet qui les accompagnera dura les vingt-cinq heures de travail autour de l’oeuvre On refait tout de David Lescot. La première séance s’est tenue le 10 mars dernier à la Maison de l’Étudiant.

Plusieurs représentations ont pu voir le jour à Château-Gontier grâce aux artistes et au Carré, scène nationale.

  • Les 15 et 16 mars, les écoles ont accueilli la compagnie La Tortue pour une performance-atelier adaptée de leur spectacle Rêve de pierres, initialement programmé au sein de la scène nationale.

  • Les 18 et 19 mars, la Compagnie du Kaïros de David Lescot a donné quatre représentations de J’ai trop d’amis en milieu scolaire.

© Rêve de pierres par la compagnie La Tortue

 

A Aubusson, le Théâtre Jean Lurçat, scène nationale, a organisé une tournée avec six compagnies, permettant a dix spectacles d’être joués dans les écoles, collèges et lycées creusois. Au programme, la compagnie La Volige, la compagnie Le Chat perplexe, la compagnie Les anges au Plafond, la compagnie ATLATL, la compagnie Haraka Baraka et l’auteur et interprète David Wahl.

Histoires De Fouilles de la Cie David Wahl ©SNA

 

 

 

La Filature, scène nationale de Mulhouse a permis aux établissements scolaires de recevoir plusieurs artistes.

  • Mickaël Phelippeau, artiste complice, s’est rendu dans un collège, le 17 mars dernier, et dans un lycée, le 19 mars, pour les représentations de Lou + Juste Heddy, deux portraits chorégraphiques.

  • Douce France, spectacle du Birgit Ensemble, a été présenté dans huit collèges et lycées du Haut-Rhin du 15 au 17 mars.

  • Les écoles maternelles de Mulhouse ont reçu Olivier Letellier, artiste associé de La Filature, pour son spectacle Nathan Longtemps.

En partenariat avec le Lac – Lieu d’art contemporain du collège de Dannemarie, la scène nationale de Mulhouse a également installé sa Micro-Folie Nomade dans les établissements scolaires de la ville. Cette galerie d’art numérique composée d’un écran géant et de plusieurs tablettes tactiles avec écouteurs permet aux élèves d’accéder aux chefs-d’oeuvre d’une douzaine d’institutions allant, par exemple, du Musée du Louvre au Centre Pompidou, en passant par l’Opéra National de Paris.

© Journal L’Alsace – Vivian Mille

 

 

La Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc a permis à la pièce Aux plus adultes que nous, écrit par Samuel Gallet, mise en scène par David Gauchard et interprétée par Chloé Maniscalco, d’être jouée dans les salles de classes briochines.

© Aux plus adultes que nous dans les établissements scolaires

 

 

Auprès des adultes

Sur invitation de la scène nationale de Saint-Brieuc, l’Orchestre national de Bretagne a rendu visite, le 25 mars, aux résidents de la Clinique du Val Josselin d’Yffiniac lors une rencontre musicale entre la clarinettiste Sonia Borhani et l’altiste Clémentine Cômes.

© L’Orchestre national de Bretagne à la Clinique du Val Josselin d’Yffiniac

En extérieur

Du 15 au 20 mars, Carré-Colonnes, scène nationale de Saint-Médard-en-Jalles a accueilli la belle saison avec Les Semis de printemps. Imaginé par la compagnie Opéra Pagaï, ce projet avait pour but de semer des graines partout en ville et d’ainsi, partager avec chacun.e “la culture du vivant”. L’inattendu et le poétique étaient au rendez-vous grâce aux artistes sillonnant les rues de Saint-Médard-en-Jalles pour offrir des moments de magies aux passants.
Les semis sont à présent exposés dans le hall jusqu’au mois de mai, les pousses seront ensuite mises en terre autour de la scène nationale.

Du 22 au 26 mars, la saison 2 de la mini-série Les Extraordinaires a été tournée dans les rues de Blanquefort. Réalisés et imaginés par la compagnie Volubilis, chaque épisode à la particularité d’être écrit la veille puis tourné et monté dans la journée pour une diffusion le soir même.

© Les Extraordinaires, mini-série de la compagnie Volubilis
Share