Ça bouge ! #6

Ça bouge ! #6
16 févr. 2021

En attendant de rouvrir leurs portes et impatientes de vous retrouver, les scènes nationales fourmillent d’imagination et maintiennent un lien permanent avec les artistes et le public, plus particulièrement les plus jeunes. Festivals, accueil des scolaires, actions hors les murs, rencontres, conférences, échanges, ateliers de pratiques artistiques, résidences, construction de décors, expositions etc. Tous les moyens sont bons pour aller à votre rencontre en présentiel, tout en respectant les protocoles établis.

Les équipes s’adaptent, innovent et ne lâchent rien. A vous de le découvrir.

Nous sommes prêts !

Les scènes nationales peuvent compter sur le numérique pour maintenir le lien avec le public. Captation vidéo, exposition interactive, podcast, live etc.

En immersion

Le 11 février dernier, le Théâtre d’Orléans a lancé Toute une époque, un projet vidéo en partenariat avec le Musée des Beaux-Arts d’Orléans. Une immersion visuelle et sonore à travers un siècle ou au coeur d’une thématique. Pour cela, extraits musicaux d’artistes programmés à la scène nationale et oeuvres du musée sont mis en parallèle. Le premier épisode, Le Salon de musique du Régent, est porté par Florence Bolton et Benjamin Perrot, musiciens de l’ensemble La Rêveuse. Ces artistes associés assureront également le deuxième épisode dont la sortie est prévue le 18 février.

Florence Bolton et Benjamin Perrot ©Eric Martinen – Scarabee Bleu

 

L’équipe des Quinconces-L’Espal s’est orientée vers la création d’un livret d’activités numérique autour de l’exposition Making & Matching de Paul Cox et Benoit Bonnemaison-Fitte. Un carnet d’activités créatives, inspirées des oeuvres du duo, est disponible sur le site de la scène nationale du Mans et est accompagné d’une présentation virtuelle de l’exposition. En attendant de pouvoir se rapprocher physiquement des oeuvres.

 

En live

Certaines rencontres professionnelles se font en direct, permettant ainsi au public d’assister aux échanges.

Le 7 janvier dernier, dans le cadre de ses missions de Pôle régional d’éducation aux images, LUX, scène nationale de Valence concevait des rencontres autour de l’expérience cinéma face à internet. La journée, organisée avec l’association Sauve qui peut le court-métrage et en collaboration avec la DRAC et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, était accessible en live via la page Facebook de la scène nationale.

©Affiche des Rencontres du Pôle Auvergne-Rhône-Alpes d’éducation aux images sur l’expérience cinéma face à internet

 

 

A Foix aussi le live était de rigueur le 20 janvier dernier lors du premier rendez-vous des “Passagers du livre” de l’année. Invitée du jour, Djaïli Amadou Amal était au côté de Carole Albanese, directrice de L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, pour aborder son roman Les Impatientes et les thématiques qui y figurent. La vidéo de la rencontre était diffusée en direct sur YouTube et est toujours visible.

Silence, ça tourne

Les plateaux des scènes nationales continuent d’être occupés, que ce soit lors d’actions d’éducation artistique et culturelle, de résidences ou encore de filages.

Prenons l’exemple du Bateau Feu, scène nationale de Dunkerque, où de nombreuses résidences sont organisées et captées sous forme de vidéos afin d’être retransmises au public ou utilisées par les compagnies afin de faire découvrir leur création aux professionnels susceptibles de les programmer.

  • La Barbaque Cie pour La Princesse qui n’aimait pas. Le teaser est en cours.
  • La Cie Par-dessus bord avec Roulez jeunesse.
  • Céline Milliat Baumgartner pour Marilyn, ma grand-mère et moi. Le teaser est en cours.
  • La Cie Un Loup pour l’homme avec Cuir.

Retour au Théâtre d’Orléans qui, en octobre, a accueilli vingt-quatre enfants lors de trois journées d’action artistique et culturelle avec Erwan Keravec, sonneur de cornemuse, et Héloïse Divilly, percussionniste. Cette rencontre ludique, en lien avec les sons, est à découvrir ci-dessous.

Le podcast, outil plus intime

Plusieurs scènes nationales ont opté pour le podcast et pour le maintien de la correspondance entre artistes et spectateurs via le jeu de la voix.

A La Garance, scène nationale de Cavaillon l’heure est à la mobilisation. Elle collecte les témoignages d’artistes, de partenaires, de spectateurs, de mécènes ou encore d’acteurs du champ social autour de la question “La culture, non essentielle ?“. Certains textes sont, par la suite, lus et enregistrés sous la forme de podcasts à des fins de publication sur la page Facebook et sur le blog de la scène nationale.

A l’ACB, scène nationale de Bar-le-Duc, dans le cadre de l’opération “La culture dans mon canapé”, un voyage autour de la lune est organisé du 28 janvier au 27 février 2021. Sont programmés chaque jour, “Petits bonds sur la lune”, des contes de la Cie Les Mots du Vent à écouter en podcast sur le site de la scène nationale.

Les 2 Scènes proposent, elles, de se promener au sein du quartier Planoise de Besançon grâce à la balade sonore “Le banc, la butte et le toboggan”. Cette action, en partenariat avec Radio campus Besançon, a permis à trois classes du quartier de travailler avec l’artiste sonore Aurélien Bertini. Des extraits sont à retrouver sur le soundclound de la scène nationale de Besançon et deux balades ont été organisées les 12 et 16 février.

Share