Ça bouge ! #7

Ça bouge ! #7
19 févr. 2021

En attendant de rouvrir leurs portes et impatientes de vous retrouver, les scènes nationales fourmillent d’imagination et maintiennent un lien permanent avec les artistes et le public, plus particulièrement les plus jeunes. Festivals, accueil des scolaires, actions hors les murs, rencontres, conférences, échanges, ateliers de pratiques artistiques, résidences, construction de décors, expositions etc. Tous les moyens sont bons pour aller à votre rencontre en présentiel, tout en respectant les protocoles établis.

Les équipes s’adaptent, innovent et ne lâchent rien. A vous de le découvrir.

Nous sommes prêts !

Evolution des projets artistiques et culturels des lieux.
Diversité des pratiques, des disciplines, incluant des artistes venus d’horizons divers, et activités pour toutes les générations.

Pour les grands et les petits

Au Manège de Maubeuge, le duo de musique trip-hop Scratchattic organise des ateliers de Musique Assistée par Ordinateur (MAO). Pour se faire, il partira dans les établissements scolaires, dans les structures sociales, dans les médiathèques, à la rencontre du public du 22 au 26 mars prochains. Avec la complicité des enseignants et du personnel des établissements concernés, il s’agit, par la pratique de cet art, de découvrir des oeuvres singulières.

Les 11 et 12 janvier derniers, L’empreinte, scène nationale de Brive-Tulle, a organisé la venue du Collectif F71 dans les collèges afin de présenter aux élèves le concert dessiné Songbook. Dans ce cadre, la chanteuse Sophie Richelieu et la dessinatrice live Charlotte Melly ont puisé dans différents répertoires, allant du gospel au rap en passant par la pop. Au travers de cette multiplicité de genres musicaux, les notions de discrimination et d’égalité alimentent les débats.

De son côté, le tromboniste Fidel Fourneyron a travaillé avec des élèves de 5ème lors d’un atelier autour de son spectacle La chanson de Renart. Cette oeuvre, oscille entre conte musical et opéra pour un dialogue entre ces deux disciplines, emportant le spectateur dans une aventure aux multiples rebondissements. Le 19 janvier, les élèves ont étudié ensemble les partitions qu’ils joueront par la suite sur scène avec une chanteuse soprano et l’orchestre des musiciens improvisateurs.

Du 21 au 23 janvier, dans le cadre du festival Bleu en Hiver de la scène nationale de Brive-Tulle, Tatanka Trio est intervenu, auprès des résidents d’un Institut Médico-Éducation (IME), autour des pratiques instrumentales, des jeux de rythmes, du chant, de l’improvisation. Une nouvelle cession est prévue du 1er au 3 mars. Échanges et expérimentations sont les maîtres mots de cette rencontre.

Mélange des arts

Forts de leurs complémentarités culturelles et de leurs envies communes, la Scène nationale d’Orléans et le Musée des Beaux-arts d’Orléans s’associent pour retrouver le public autrement, même virtuellement. A la scène nationale d’Orléans un projet associant musique, vidéo et oeuvres du musée se dessine. Toute une époque permet une immersion visuelle et sonore à travers un siècle ou au coeur d’une thématique. Le premier épisode, Le Salon de musique du Régent, est désormais disponible. Les musiciens de l’ensemble La Rêveuse ont également assuré le deuxième épisode sorti hier, jeudi 18 février.

Le Manège de Maubeuge s’est, de son côté, associé à Bougez rock et au Secteur 7 pour une “Folle expérience”, un projet commun autour du roman Ainsi parlait ma mère de Rachid Benzine. Vingt artistes d’horizons et de styles musicaux différents ont crée plusieurs performances collectives autour de leurs interprétations du roman. Suite à ce travail, une capsule vidéo a été réalisée chaque jour et l’ensemble a été diffusé le 13 février sur les pages Facebook des trois structures associées ainsi que sur la plateforme Twitch.

©Folle expérience

Diversité des esthétiques

A Amiens, dans le grand théâtre, ce sont les trente musiciens de l’Orchestre de Picardie qui sont au travail pour répéter leur prochain concert. Ce dernier sera à découvrir à la MCA le 2 juin prochain et contiendra les mélodies de Johannes Brahms et de Johann Sebastian Bach. Au petit théâtre, c’est le pianiste Roberto Negro qui joue son nouvel album Papier Ciseau, accompagné d’Émile Parisien, de Michèle Rabbia et de Valentin Ceccaldi.

©L'Orchestre de Picardie en répétition à la MCA, scène nation d'Amiens

En parallèle et dans un autre genre, en janvier l’Union Châteauvallon-Liberté, scène nationale de Toulon, vivait au rythme du duo Merci, Stan. En résidence, leurs musiques aux influences synthétiques et minimalistes ont fait l’objet d’une captation live, le 9 janvier dernier, en collaboration avec le Tandem, scène départementale de musiques actuelles. Ces exemples sont le reflet de l’hétérogénéité dont font preuve les scènes nationales.

@Vincent Bérenger – Union Châteauvallon-Liberté, scène nationale Toulon

 

Carré-Colonnes, scène nationale de Saint-Médard-en-Jalles a accueilli, lors d’une semaine de résidence, le collectif Tout de Suite et  L’amour est plus fort que tout. Ce spectacle musical, sur l’amour et les rapports de force dans les relations, a été présenté le 12 février à l’occasion d’une sortie de résidence.


Du 8 au 13 mars
, la compagnie On/Off, en lien avec le Manège, scène nationale de Maubeuge, livrera des chansons parmi une sélection de cent titres en tout genre. Sing Me a song, action gratuite, permet à qui le souhaite de dédicacer, en musique, la personne de son choix.

©Sing Me a song – compagnie On/Off
Share