Ça bouge ! #8

Ça bouge ! #8
24 févr. 2021

En attendant de rouvrir leurs portes et impatientes de vous retrouver, les scènes nationales fourmillent d’imagination et maintiennent un lien permanent avec les artistes et le public, plus particulièrement les plus jeunes. Festivals, accueil des scolaires, actions hors les murs, rencontres, conférences, échanges, ateliers de pratiques artistiques, résidences, construction de décors, expositions etc. Tous les moyens sont bons pour aller à votre rencontre en présentiel, tout en respectant les protocoles établis.

Les équipes s’adaptent, innovent et ne lâchent rien. A vous de le découvrir.

Nous sommes prêts !

A l’instar du Théâtre de Cornouaille, les scènes nationales envahissent l’espace public et font vivre les actions en plein air. En effet, en janvier dernier, à l’occasion du festival Circonova, la scène nationale de Quimper s’est emparée des vitrines des commerces du centre de la ville bretonne afin d’y proposer des (re)présentations. Ainsi, les passants ont pu assister à une exposition “vivante” dans laquelle les tableaux étaient interprétés par les membres de la compagnie L’MRGée.

© Circonova s’expose – Compagnie L’MRGée

En vitrine

A l’occasion de son action “Autour de la lune”, l’ACB, scène nationale de Bar-le-Duc, accueille l’exposition Dans la lune de Fanette Mellier. Du 28 janvier au 27 février, les différentes phases de ce satellite sont à observer à travers les sérigraphies de l’artiste. Ce calendrier lunaire est visible depuis les vitres du hall de la scène nationale.

 

© Dans la lune de Fanette Mellier

 

 

Grâce au drive-in, à Dunkerque, il est possible de découvrir une oeuvre, caché derrière le pare-brise de sa voiture. Le Bateau Feu a déjà organisé trois séances :

  • Du 8 au 10 janvier, les lectures des textes de Sylvain Prudhomme étaient filmées et projetées sur la façade de la scène nationale.
  • Les 30 et 31 janvier, grâce à un écran led, le concert de la chanteuse Nathalie Manceau et de quatre musiciens a pu être projeté en plein jour.
  • Les 20 et 21 février, petits et grands étaient conviés au spectacle familial Coquillette la mauviette mis en scène par Caroline Guyot / Barbaque Cie.
© Drive-in, photos d’Angélique Lyleire

À ciel ouvert

Dans un esprit d’échange et de discussion, le Manège de Maubeuge a permis à Isis Fahmy et Benoit Renaudin de créer, avec le public, des oeuvres éphémères en bois dans l’espace public. Du 15 au 19 mars, petits et grands pourront s’atteler à la création de leurs propres Cabanes !.

© Cabanes ! par Isis Fahmy et Benoit Renaudin

 

 

 

Dans le même temps, du 8 au 20 mars, le graffeur PARSE et les participants à des ateliers réaliseront une série de fresques composant une galerie d’art en plein air. L’occasion de s’initier au street art.

© Graff par l’artiste PARSE

 

 

 

Quartiers de cirque, à La Ferme du Buisson propose à quatre compagnies de partir, du 22 février au 6 juin, à la rencontre des habitants. Se balader dans l’agglomération de Paris-Vallée de la Marne et ses alentours, lever la tête et apercevoir, au détour d’une balade, un funambule sera bientôt possible avec le projet Traversée à Chelles de la Cie Basinga. Les acrobates d’Akoreakro seront également de la partie avec un spectacle en plein air conçu dans une machine de cirque particulière créée à partir d’un camion semi-remorque. Bien que l’événement Quartiers de cirque ai débuté, les spectacles dans l’espace public sont encore à confirmer.

La Traversée - Basinga © Joao Mariano

De son côté, Barbara Métais-Chastanier, artiste associée à L’empreinte, scène nationale de Brive-Tulle, se lance dans un projet de cartographie documentaire graphique et sonore de la Corrèze. Pour se faire, quatre randonnées, avec les habitants qui le souhaitent, sont organisées et réparties sur les quatre saisons de l’année. La particularité de ce projet est que la cartographie se dessinera en fonction des rencontres, des échanges et de la découverte de paysages. Ci-dessous, la première carte postale sonore.

A Besançon, il est possible de découvrir le quartier Planoise grâce aux extraits podcast de la balade sonore Le banc, la butte et le toboggan mais il était également envisageable de faire la marche, casque sur les oreilles, lors des deux sessions organisées par Les 2 scènes, scène nationale de Besançon et l’artiste sonore Aurélien Bertini, les 12 et 16 février derniers. De nouveaux créneaux de balades sont prévus, en attendant il est toujours possible la faire seul.e en téléchargeant, au préalable, les éléments.

Share