Ça bouge ! #9

Ça bouge ! #9
02 mars 2021

En attendant de rouvrir leurs portes et impatientes de vous retrouver, les scènes nationales fourmillent d’imagination et maintiennent un lien permanent avec les artistes et le public, plus particulièrement les plus jeunes. Festivals, accueil des scolaires, actions hors les murs, rencontres, conférences, échanges, ateliers de pratiques artistiques, résidences, construction de décors, expositions etc. Tous les moyens sont bons pour aller à votre rencontre en présentiel, tout en respectant les protocoles établis.

Les équipes s’adaptent, innovent et ne lâchent rien. A vous de le découvrir.

Nous sommes prêts !

Les scènes nationales continuent à instaurer des temps forts à destination du public. A découvrir !

Abracadabra

Cette formule, quelque peu passée de mode, n’est pas à l’image de la magie contemporaine qui circule depuis le 17 février au sein du Grand R. Jusqu’au 12 mars, “un mois magique” est organisé par la scène nationale de La Roche-sur-Yon et la compagnie La Phalène de Thierry Collet. Ce magicien de grand talent propose, durant toute cette période, des créations qui interrogent la réalité et ses images, qui permettent de distinguer le vrai du faux et qui ont pour but d’aller à la rencontre du public. Que signifie “être présent” ? C’est ce qui sera questionné lors de ces multiples activités gratuites mis en place dans plusieurs lieux tels que les salles de classes ou les structures médico-sociales, par exemple.

En terme d’installation, des cabines à tours de magie automatiques ont pris place dans le Hall du Manège du Grand R depuis le 23 février, et jusqu’au 9 mars prochain. Ces machines, capables de lire dans les pensées des spectateurs et d’orienter leurs décisions, comme pourrait le faire un mentaliste, sont également présentes dans deux Foyers de jeunes travailleurs ainsi que dans une Épicerie solidaire et sont uniquement à destination des usagers et du personnel de ces structures.

 

© Installation des cabines à tours de magie automatiques 

 

Le 10 mars, une conférence/spectacle sera disponible en présentiel, pour les élèves internes d’un lycée, et en distanciel. Cette performance est basée sur Le réel manipulé, conférence de Thierry Collet, et est agrémentée de tours de magie interactifs nécessitant parfois la participation des spectateurs. Illusions d’optiques et magie seront à l’honneur pour tenter de décoder les trucages d’images et les manipulations médiatiques.

Et s’il était possible d’apprendre la magie et le mentalisme à distance? C’est le cas ! Le 9 mars prochain, une visioconférence permettra d’apprendre des tours à distance, de créer des présentations personnelles et originales et de réfléchir autour des procédés de manipulation de l’image et de l’information. Cet atelier est proposé aux élèves d’une Maison familiale rurale et d’un lycée.

Un spectacle sera également proposé par Lauren Legras, et Thierry Collet, aux effets magiques, dans divers établissements sociaux, médico-sociaux et scolaires de La Roche-sur-Yon. Vrai/Faux (Rayez la mention inutile) est un spectacle oscillant entre magie mentale interactive et théâtre qui questionne les spectateurs sur ce qui conditionne nos choix, nos opinions et nos croyances.

© Vrai/Faux (Rayez la mention inutile) – Lauren Legras et Thierry Collet

Ouverture des frontières

Du 12 au 31 janvier derniers, les Vagamondes étaient de retour à La Filature pour une 9ème édition 100% numérique. En partenariat avec ARTE, le festival conçu par la scène nationale de Mulhouse est une fenêtre ouverte sur le monde, dédié aux cultures où artistes nationaux et internationaux se rassemblent. Dans cette programmation, naviguant entre théâtre, danse, musique et arts visuels, une place est laissée aux échanges et tables rondes lors desquelles les discussions fusent autour de thématiques comme la conquête, la révolution, les droits humains, la liberté et tout autres sujets qui prennent un sens d’autant plus important en cette période.

Cette année, le festival, gratuit et ouvert à tous, était visible en direct via le site de La Filature et retransmis sur les sites chaînes télévisées et les sites web du Réseau des Télévisions du Grand Est, à savoir Alsace20, viàVosges, viàMoselle et Canal32, et accessibles sur le site de L’Alsace et sur la chaîne YouTube de Szenik. Aujourd’hui, il est toujours possible de visualiser la clôture du festival en compagnie de la metteuse en scène Anne-Laure Liégois.

À la conquête de la lune !

Samedi 27 février, s’est terminé le voyage Autour de la lune organisé par L’ACB. Dans le cadre de l’opération “La culture dans mon canapé”, une exposition de Fanette Mellier était visible tous les jours, depuis le 28 janvier, depuis les vitres du hall de la scène nationale de Bar-le-Duc.

A cette exposition, montrant les phases de la lune en sérigraphies, s’ajoute Petits bonds sur la lune, un calendrier lunaire disponible sur le site de l’ACB. Tous les jours, la compagnie Les Mots du vent récite des contes, qu’on peut également réentendre tous les midis sur Meuse FM. Le week-end, ce sont des tableaux, des musiques ou encore des films qui viennent s’ajouter à ce calendrier.

© Exposition Dans la lune de Fanette Mellier

 

Sur le fil

Du 22 février au 6 juin 2021, quatre compagnies circassiennes investissent les rues et lieux de l’agglomération Paris-Vallée de la Marne pour proposer des ateliers, spectacles et stages avec les artistes, aux habitants. L’idée est de montrer que l’art permet aussi de lutter contre l’isolement, de mieux vivre ensemble, de développer des liens entre différentes générations ou encore d’oeuvrer pour le bien-être.

Au programme :

  • La compagnie Les Colporteurs présentera sont spectacle Toyo dans les écoles maternelles.
  • Le collectif Primavez proposera des ateliers d’initiation au cirque aux élèves d’écoles élémentaires.
  • La compagnie Basinga sera de la partie avec son projet de funambulisme de Traversée à Chelles.
  • Akoreakro proposera des commandos musicaux et acrobatiques dans les collèges. Aussi, pour la première fois, le nouveau spectacle de la compagnie sera présenté en plein air à l’aide d’une machine de cirque construite à partir d’un camion semi-remorque.
© Les Colporteurs – Toyo

Best of Doc

Souvent, les scènes nationales sont partenaires de festivals et collaborent avec les équipes organisatrices. C’est le cas pour DSN qui travaille au côté de Documentaire du grand écran (DSGE), en tant qu’exploitant ou salle participante, à l’occasion du festival Best of Doc. En participant, la scène nationale de Dieppe s’engage à programmer au moins trois films sur les dix films sélectionnés. Cette année, DSN a choisi sept films sur dix, dont trois seront suivis d’un échange avec les réalisateur.rice.s. Pour information, les dix films documentaires sélectionnés sont tous sortis au cinéma en 2019 ou 2020.

Cette année, le festival se tiendra en ligne du 3 au 9 mars et les films seront à retrouver sur les plateformes de VOD La Toile et La 25ème Heure. Le maintien de cette deuxième édition permet de faire vivre le cinéma avec ces rencontres virtuelles.

 

© Affiche 2ème édition du festival Best of Doc 

 

 

.

Share