Donner en partage

Donner en partage
25 févr. 2019

Dans le cadre de l’Effet Scènes du 16 février au 16 mars 2019

Une co-construction publics amateurs et professionnels

En associant les habitants au processus de création, les Scènes nationales rendent les spectateurs actifs et agissants. Elles ont une réelle capacité à renouveler la relation nouée aux habitants, de changer de point de vue porté sur l’autre, reconnu non seulement comme public récepteur mais aussi donneur.

L’action culturelle sous forme d’ateliers participatifs.

Ce grand projet d’action culturelle intergénérationnel est pensé autour de l’écriture, du chant et de la lecture à voix haute. Différents temps de rencontres et d’ateliers encadrés par deux auteurs, deux chefs de chœur et deux comédiens réunissent plus de 135 personnes (75 collégiens et lycéens, 45 adultes et 15 jeunes issus de structures médico-sociales).

Depuis plusieurs années, Le Bateau Feu, Scène nationale de Dunkerque, tisse des liens privilégiés avec des enseignants du territoire. Cette année, la Scène nationale souhaite favoriser la rencontre entre établissements scolaires, centres sociaux, structures médico-sociales et maisons de quartier.

Histoires croisées se veut comme un espace de citoyenneté et d’expérimentation propice à l’émergence de la création artistique. Autour de la thématique « Identité individuelle et collective », les participants travaillent ensemble durant plusieurs semaines et découvrent les disciplines artistiques mises en valeur dans la programmation du Bateau Feu.

Histoires Croisées se déroule de janvier à mars 2019.

Une 3ème session (entre le 25 février et le 26 mars) a lieu sous le thème la mise en voix et en chant . Animés par Aude Denis (metteuse en scène) et Thomas Baelde (comédien), les collégiens et les lycéens travailleront à la mise en voix de ces textes. Dans le même temps, Emmanuelle Piot et Maud Kaufmann (chanteuses lyriques) dirigeront des ateliers de chant.

Participation d’un groupe d’artisans boulanger à la représentation d’un spectacle en tournée

En amont de la programmation de son spectacle Cyrano qui poursuit une tournée nationale pour la seconde saison, le metteur en scène Lazare Herson-Macarel s’est rendu plusieurs fois au Théâtre de Cornouaille, Scène nationale de Quimper, dès octobre, pour animer un groupe de tous âges d’une dizaine d’artisans boulanger pâtissiers (apprentis, en activité, retraités), n’ayant aucune expérience du théâtre.

A l’issue de plusieurs séances de travail en février, ce groupe intervient lors de la seconde des trois représentations du spectacle donnée à Quimper dans la grande salle, le mercredi 27 février. Toute l’équipe artistique du spectacle a accepté d’aménager le début de l’acte 2 de la pièce, celui « des pâtissiers ». Cette opération d’implication des habitants a pour objet de souligner le lien de l’art avec la vie, de mettre en valeur l’accessibilité des spectacles, la capacité de chacun à participer à l’expression artistique, au-delà de sa forte dimension symbolique. « Le théâtre est le pain de la foule », écrivait Victor Hugo.

Un parcours dansé pour amateurs et professionnels à Nantes

Dans le dispositif Dance-Park proposé par Olivia Grandville, chorégraphe associée au Lieu Unique, Scène nationale de Nantes, ce sont l’espace, la lumière, et une playlist réalisée pour l’occasion qui tiennent lieu de processus pédagogique.
Notamment ces partitions, consignes d’ateliers, descriptions d’exercices, empruntées à des pédagogues, danseurs ou chorégraphes, qui constituent tout un corpus littéraire surprenant et méconnu. Un endroit pour s’allonger, méditer, s’exercer, s’inspirer, s’imiter, s’entraider, un studio ouvert à ceux qui en manquent ou qui auraient envie de partager ce moment habituellement solitaire pour l’emmener vers le collectif.

Pendant 3 mois une structure en forme de skatepark va occuper un atelier du lieu unique en partenariat avec le CCN de Nantes. La conception signée Yves Godin a été construite avec la collaboration des étudiants du DPEA scénographe de l’école d’architecture de Nantes.

Un temps d’échauffement pour amateurs et professionnels est proposé tous les samedis jusqu’au 16 mars.

Share