Expositions, cinéma sont aussi à découvrir dans les “maisons”

Expositions, cinéma sont aussi à découvrir dans les “maisons”
25 févr. 2019

Dans le cadre de l’Effet Scènes du 16 février au 16 mars 2019

Les directrices, les directeurs des Scènes nationales font office de capteurs et de critiques avec une démarche de confrontation et d’analyse. Ils opèrent des choix pluridisciplinaires et mettent leur conviction et leur énergie à favoriser cette relation Art/Public dans un rapport de construction et de dialogue.

Les publics découvrent non seulement le spectacle vivant mais aussi documentaires, expositions, etc.

Exposition Patrick Pleutin au Mans

Des artistes, reconnus ou émergents, sont régulièrement invités par Les Quinconces-L’espal à présenter des œuvres existantes ou à en créer de nouvelles à l’occasion de résidences.

Patrick Pleutin, artiste plasticien dont la pratique s’étend du graphisme à la performance scénique en passant par l’illustration, la peinture ou encore la réalisation de courts et moyens métrages, présente à L’espal du 1er mars au 25 mai 2019 un ensemble d’installations conçues comme autant de variations autour des fragments de peintures visibles dans les grottes de la vallée de Bāmiyān (Afghanistan), peintures dont il revisite l’iconographie.

Dans un second temps, en binôme avec une auteure, il mènera une enquête graphique dans et hors les murs de la scène nationale, avec pour point d’ancrage le temps fort La courte échelle (mars-avril 2019) qui pose des questions relatives à un nécessaire changement d’ère.

(c) Patrick Pleutin

La danse et ses images à Valence

De féconds dialogues se sont développés entre la danse et les images, de la photo à la vidéo en passant par le cinéma, révélés par la Commission cinéma de l’Association Scènes nationales dans son étude réalisée en octobre 2017.

Consulter l’étude “le cinéma dans les scènes nationales”

Le LUX Valence propose l’urgence d’agir, un documentaire de David Wambuch, présenté par Maguy Marin le 28 février à 20h.

Tourné pendant la préparation de May B, le film brosse le portrait d’une des plus grandes chorégraphes françaises, et traite de transmission et de collectif, de politique et d’engagement.

Share