Handicap & Culture : L’accessibilité

Présentation de la saison de l'Arc (scène nationale - Le Creusot) en langue des signes française
17 nov. 2016

Cette année, dans le cadre de l’étude menée par le Directeur du Cabinet de la Ministre de la Culture et de la Communication, l’Inspection générale des affaires culturelles (IGAC) en collaboration avec l’Inspection de la création artistique (ICA) s’engage à dresser « un état des lieux de l’accessibilité des pratiques culturelles et artistiques pour les personnes en situation de handicap ». Plusieurs scènes nationales ont participé à cette étude.

Au travers de cette thématique nous souhaitons mettre en avant trois points :

  1. l’accessibilité des personnes aux espaces et aux projets artistiques,
  2. les projets spécifiques initiés par les équipes, à l’attention des personnes en situation de handicap,
  3. la présence des artistes handicapés sur scène et au service de la scène.

Le sujet de l’accessibilité aux lieux, marque le premier volet de ce focus.


I. UN ÉQUIPEMENT ADAPTÉ

L’accessibilité des lieux publics est évidemment un enjeu essentiel. En décembre 2014, la 3ème conférence nationale du handicap a fixé trois objectifs fondamentaux : « construire une société plus ouverte aux personnes en situation de handicap, concevoir des réponses et des prises en charge adaptées à la situation de chacun, simplifier leur vie quotidienne. » Suite à la loi du 11 février 2005, et du 10 juillet 2014, un nombre important de lieux publics, s’est engagé à rendre accessible leur espace aux personnes en situation de handicap. Afin d’obtenir plus d’informations sur l’évolution de la mise en accessibilité des établissements recevant du public pour les personnes handicapées, nous vous renvoyons à l’article détaillé du gouvernement en cliquant ici.

Les théâtres, cinémas et autres lieux gérés par les Scènes nationales sont pour la plupart, propriétés des villes. Ils dépendent quelquefois de la compétence d’une communauté de communes, d’une agglomération ou d’une métropole pour l’entretien et les travaux.

Ces dix dernières années, dix grands chantiers ont eu lieu sur les 71 scènes nationales que compte le réseau ; des chantiers très importants qui ont pu voir le jour grâce à l’engagement des différentes collectivités territoriales et du Ministère de la Culture pour l’État. Ces travaux auront mobilisé près de 256 M€. Pour chacun de ces lieux, une priorité aura été apportée à l’aménagement pour l’accès des personnes handicapées à la culture. L’accès des personnels et des artistes en situation de handicap à leur outil de travail aura également été pris en compte. Chaque dossier de réhabilitation et/ou de construction d’un nouvel équipement aura duré entre 4 à 5 ans (durée incompressible entre l’étude, l’appel à projet pour les architectes, les appels d’offres et les travaux), à cela il faut rajouter un temps de réflexion préalable nécessaire et des prises de décisions politiques.

Parallèlement à cela, de nombreuses initiatives sont en cours. Il peut s’agir d’aménagements simples, facilitant l’accueil aux bureaux, à la billetterie, ou bien encore la création d’outils permettant de proposer chaque saison une brochure de présentation des spectacles en braille, et/ou des présentations en langue des signes.

Deux exemples :

Depuis un an, la Scène nationale Théâtre d’Angoulême, met à disposition des casques d’amplification sonore et des boucles magnétiques individuelles disponibles à l’accueil les soirs de représentation pour les spectateurs malentendants. Pour les personnes sourdes, un accueil en langue des signes française est prévu à la billetterie, tout au long de la saison.

Depuis 2015, l’Arc, scène nationale du Creusot, effectue ses présentations de saison ainsi que des visites du théâtre en langue des signes française (photo ci-dessous).

Désormais, plusieurs scènes nationales proposent une programmation de spectacles adaptés aux spectateurs déficients visuels (en audio-description) ou aux spectateurs sourds (en LSF).


Présentation de la saison de l'Arc (scène nationale - Le Creusot) en langue des signes française
Présentation de la saison de l'Arc (scène nationale - Le Creusot) en langue des signes française

II. DES PARTENARIATS ESSENTIELS

Pour faciliter l’accessibilité des établissements, les partenariats avec des associations liées aux handicaps sont indispensables. Ces collaborations favorisent l’émergence de nouvelles idées adaptées à tous les handicaps.

Pour reprendre l’exemple cité précédemment le Théâtre d’Angoulême travaille avec l’association “Accès Culture” afin de proposer des spectacles en LSF.

Le Théâtre, scène nationale de Mâcon collabore avec trois organismes.

  • Avec l’association Valentin Haüy des visites du théâtre ainsi que des rencontres avec le personnel pour parler des métiers de la culture sont organisées.
  • Avec l’association des “paralysés de France”,
  • et l’unité psychiatrique du centre hospitalier de Mâcon des projets culturels adaptés sont proposés  (la suite dans un prochain article…).

La semaine prochaine nous verrons comment les équipes des scènes nationales se mobilisent et construisent des actions culturelles spécifiques à l’attention des personnes en situation de handicap. Autant de propositions d’ateliers de pratiques artistiques, que d’activités de sensibilisation à l’art et à la culture ou de rencontres avec les artistes.

handicap
Share