Handicap & Culture : Les projets spécifiques (1/2)

Handicap & Culture : Les projets spécifiques (1/2)
01 déc. 2016

Des projets spécifiques marque le deuxième volet de ce focus.

I. DES PROJETS VARIÉS ET PLURIDISCIPLINAIRES

L’accès à la culture pour tous doit se faire au sens large. Chaque équipe aura à coeur de favoriser et d’organiser différentes propositions facilitant la compréhension des oeuvres. Autant d’ateliers, de rencontres, d’expositions, de lectures etc. et de propositions portées par des pratiques artistiques amateurs au sein de leur structure qui permettent l’échange avec les artistes, la recherche, l’exploration autour d’un art. et à l’attention de personnes en situation de handicap.Dans cette perspective, les scènes nationales tâchent de rendre accessible à tous une vaste proposition de disciplines artistiques.

En lien avec différents partenaires, de l’enseignement, du socioculturel, du social ou de même du milieu de la santé, se construisent de multiples actions en direction des personnes en situation de handicap. En voici quelques exemples et une liste loin d’être exhaustive.

Théâtre et audiovisuel

En collaboration avec l’Institut d’Education Motrice et de Formation Professionnelle de Grenoble, l’Hexagone, scène nationale de Meylan, a mis en place, entre avril et juin 2016, des séances d’accompagnement par une vidéaste professionnelle dans le cadre d’un atelier théâtre. Collaborant avec l’atelier musique et écriture, les 13 adolescents porteurs d’un handicap physique ont fait le choix de créer une adaptation d’un film James Bond. L’artiste Zélie Vicier leur a proposé de travailler sur des créations vidéos. Avec l’Association des Paralysés de France, le Théâtre, scène nationale de Mâcon, a organisé pour un groupe de huit adultes un atelier de pratique avec une comédienne professionnelle sur un trimestre. Des visites de théâtre sont proposées ainsi que la venue à 3 spectacles de la saison suivie d’un temps de rencontre après le spectacle.

Avec  le Centre Hospitalier de Mâcon et l’Unité psychiatrique, la scène nationale de Mâcon, a mis en place un atelier théâtre sur la saison 2016/2017 à raison de  2 fois par mois. Ces ateliers étaient encadrés par une comédienne professionnelle et se déroulaient sur la scène du petit théâtre.

Cirque

L’arc, scène nationale du Creusot, a collaboré avec l’initiative d’Univ’art où deux étudiantes de la licence professionnelle développement et gestion des activités physiques artistiques dans les arts vivants, ont mené un atelier de cirque. En février 2015, une visite du théâtre a été organisée afin de se familiariser avec la scène et une restitution a été présentée au public le samedi 14 mars 2015 à L’arc.

Avec l’Institut Médico Éducatif (IME) de Daudignon, l’Hexagone, scène nationale de Meylan, a mis en place entre janvier et juin 2016, l’accompagnement d’un atelier cirque par une artiste professionnelle, Lola Lelièvre de la compagnie Théâtre du Réel. Le groupe d’une quinzaine d’adolescents, porteur d’un handicap mental, se sont réunis tous les lundis après-midi avec des éducateurs et professeurs. Lola Lelièvre, comédienne, est intervenue sur une vingtaine de séances afin de les aider à construire une histoire et imaginer une mise en scène pour un spectacle et une présentation en fin d’année scolaire.

Pour la première année, elle a travaillé avec eux sur des prises de parole, des narrations et des interprétations de personnages. A cette occasion, le groupe a pu  s’approprier le plateau du théâtre et découvrir parallèlement le spectacle le Mouvement de l’air de  Adrien Mondot en novembre.

Les jeunes ont pu présenter un extrait de leur création au théâtre pendant la journée de restitution du jumelage.  Après leur passage plateau, un échange a été organisé, chacun a pu s’exprimer et donner son ressenti. Une belle démarche d’intégration entre jeunes collégiens, lycéens et jeunes porteurs d’un handicap tous engagés dans l’année dans un projet avec les mêmes exigences et les mêmes problématiques autour l’artistique.

Hexagone, scène nationale de Meylan - atelier cirque
Hexagone, scène nationale de Meylan - atelier cirque

Danse

« Tous en jeu ! Entrez dans la danse » est un projet mené par le Département de Saône-et-Loire, l’Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône, en collaboration avec l’Établissement Public Médico-Social (EPMS) de Tournus, l’Institut Médico–Educatif Eugène Journet (IME) de Buxy et les artistes Frédéric Cellé de la Cie le Grand Jeté !
 Bérengère Fournier et Samuel Faccioli de la Cie La Vouivre.

Ce projet souhaite créer une passerelle entre des jeunes en situation de handicap et leur environnement social. Par le biais d’ateliers artistiques et la pratique de la danse, les objectifs sont :

  • La socialisation, au travers d’une activité extérieure qui permet aux participants d’aller à la rencontre de l’autre, dans le respect de sa différence.
  • La re/découverte de la danse et de son corps par la mise en place des ateliers et par l’école du spectateur.
  • Les rencontres pour favoriser les synergies entre l’institution, les structures culturelles, les éducateurs, les artistes et les publics.

Les thèmes de travail sont multiples mais ils s’inscrivent nécessairement dans les thématiques suivantes :

  • Relier, décloisonner, franchir, dépasser
  • Regarder et comprendre l’Autre (personnes, objets, espace, temps, langue, code…)
  • Oser, changer, s’ouvrir, tolérer, grandir, devenir
Tous en jeu - Espace des Arts
Tous en jeu - Espace des Arts
Tous en jeu - Espace des Arts

Art plastique

L’arc, scène nationale du Creusot, dans le cadre de son exposition Jean Fontaine, a mis en œuvre des journées dédiées aux personnes malvoyantes ou non-voyantes en partenariat avec l’association Valentin Haüy. Avec l’autorisation du sculpteur céramiste, les équipes ont pu sensibiliser les personnes à venir découvrir l’exposition de manière tactile au travers d’une visite guidée. Afin de sensibiliser le public à ce handicap, L’arc a organisé deux visites avec des personnes voyantes les yeux bandés et guidés par les non voyant.

Musique

C’est dans le cadre d’un partenariat territorial entre le Moulin du Roc – scène nationale à Niort, L’Armada Productions (structure d’accompagnement, de production et de diffusion de spectacles spécialisé en musiques actuelles), le Théâtre de l’Esquif, le foyer de vie Mélioris Les Genêts, un lycée et le Fablab (Laboratoire de fabrication) de Parthenay (en Nouvelle Aquitaine), que le collectif Brutpop a travaillé pendant 3 semaines.

BrutPop est un collectif fondé par le musicien David Lemoine, créateur d’installations sonores, et Antoine Capet, éducateur spécialisé. Il a pour objet la promotion de la musique expérimentale et des arts plastiques avec un public autiste ou en situation de handicap mental ou psychique. 
Le collectif mène à l’année des ateliers de musique dans des structures d’accueil, développe des solutions instrumentales adaptées et organise de nombreuses rencontres qui croisent arts et handicap et réflexions sur la place des makers dans le médico-social.

Brut pop - Niort
BrutPop - Niort

La Brutbox est une boite compacte reliée à des capteurs, simple comme une console de jeu. Elle transforme en son le mouvement, le toucher, la lumière, les impulsions électriques du cerveau. Conçue en parallèle à un travail de fond en institutions pour le handicap, cet instrument économique et libre de droits a pour vocation de répondre à des besoins précis liés au handicap. La Brutbox a été créée en 2013 en partenariat avec l’association Résonance Numérique de Marseille qui a rejoint le collectif Brutpop pendant la semaine du 10 octobre à Parthenay.

Vidéo du projet : http://www.vice.com/fr/video/musique-brute

Share