La maturation des projets à travers le soutien à la création

La maturation des projets à travers le soutien à la création
04 mars 2019

Dans le cadre de l’Effet Scènes du 16 février au 16 mars 2019

A travers les résidences, la co-production et l’accueil des créations, les Scènes nationales soutiennent la recherche et l’expérience afin de permettre une maturation des projets des équipes artistiques et de ne pas simplement baser l’accompagnement sur la notion de réussite.

Créations et coproductions

La Scène nationale du Sud-Aquitain coproduit et accueille la création de Parle à la poussière de la Compagnie Hecho en Casa les 5 et 6 mars 2019. L’auteur Fabrice Melquiot répond à l’invitation du metteur en scène Hervé Estebeteguy, en écrivant une œuvre poétique entre passé et présent, à la lisière du fantastique.

Ana et Pier se séparent, c’est la guerre ! Comment l’annoncer à « La petite », lui parler de ce grand bouleversement qui va affecter toute la famille ? Pier ne trouve pas de mot… Ana tente une explication juste avant de partir au Japon pour photographier un parc d’attractions abandonné depuis 2006. Le printemps a quitté la maison. Tous les détails disparaissent…

À partir d’un fait familial qui raconte la séparation d’un couple, l’œuvre se développe telle une feuille d’origami que l’on déplie.

Une maison comme espace mental, à l’image des traits dessinés à la craie sur le bitume, dans les jeux d’enfants. Des fondations qui vont puiser aussi loin que la trilogie mon amour – l’oubli, toucher du bois – le bénéfice du doute et une architecture qui joue à multiplier les points de vue, magnifiant la topographie mouvante d’à côté.

Un désir de rassembler une famille protéiforme, de croiser des expériences et des modes de présence. Un être ensemble dans le mouvement, dans la nécessité d’être bougé pour pouvoir bouger. Une danse en tant que flux continu, sans prise, dont on ne peut plus désigner le point de départ, à l’instar des courants marins et du vent.

Un système d’écriture comme un alliage finement ciselé, entre une communauté tactile et des solitudes qui gardent le goût de ce toucher et négocient un rapport physique avec un espace vide, vibrant d’histoires et d’avenir.
Quatorze interprètes, pris dans ce flux de vitalité dont ils sont le(s) foyer(s) et qui pourtant les enveloppe, et des microfictions comme des souvenirs embarqués…

Le spectacle sera créé le 9 mars 2019 à 20h30 au Théâtre de Brive de l’Empreinte, Scène nationale Brive-Tulle coproducteur du projet.

Christian Rizzo est également artiste associé à L’empreinte pour l’édition 2019 du festival danse en mai qui se tiendra du 17 mai au 2 juin 2019.

« Il y a un espace, un intérieur, concret ou mental, un lieu hors des autres où l’intimité et le commun négocient l’histoire au pluriel et tentent la poésie, ensemble. Il y a les espaces en creux qui relient les habitants d’un jour ou d’une vie, et les fantômes de chacun qui occupent la totalité. » Christian Rizzo

De l’accueil des compagnies en résidence à l’accompagnement en production déléguée 

Le TMS, Scène nationale de Sète soutient et défend la création et les artistes. Le bureau de production est aujourd’hui constitutif de l’identité de la Scène nationale et s’avère être un enjeu essentiel pour l’accompagnement des compagnies et leur structuration. Du partage de plateau avec l’accueil en résidences jusqu’à la production déléguée, il est un outil majeur au service des compagnies et une nécessité dans l’écosystème de la création contemporaine tant au plan régional que national voir international.

A l’occasion de L’Effet scènes 2019, le TMS accueille en résidence le Collectif Petit Travers (artistes associés) pour la création du spectacle  Encore la vie avec l’Ensemble TaCTuS du 4 au 10 mars 2019 au Théâtre Molière de Sète. Une étape de travail importante à la vie de ce spectacle en devenir pour lequel le TMS couvre toute la chaîne nécessaire : lieu à disposition, conditions d’accueil, équipe technique et logistique, salariat et prise en charge financière du projet, fabrication, puis création et diffusion du spectacle avec des théâtres partenaires.

Le TMS accueille dans le même temps la compagnie le Menteur Volontaire pour une étape de résidence de création d’un « Dom Juan» mis en scène par Laurent Brethome au Centre Culturel Léo Malet de Mireval.

Le Manège Maubeuge : scène nationale transfrontalière

Maubeuge porte depuis sa création en 1991 un défi singulier : faire rayonner une programmation exigeante, forte de son ADN international, aux confins d’un territoire marqué par sa ruralité et la grande jeunesse de ses habitants. Lié avec plusieurs communes voisines, créant ainsi une dynamique multipolaire de lieux décentralisés de représentation et de création, le théâtre du Manège agit comme un marqueur essentiel d’ouverture et de modernité.

Depuis 2017, la scène nationale accueille et accompagne des artistes et compagnies dans leur processus de création. Des résidences et étapes de travail auront lieu tout au long de la saison avec quelques temps forts et restitutions publiques. Les compagnies soutenues bénéficient des compétences des équipes du Manège ainsi que des différents équipements scéniques du théâtre.

Spectacle Mesure pour Mesure / Shakespeare
Mis en scène Arnaud Anckaert et Capucine Lange / Cie Théâtre du Prisme
Vendredi 8 mars à 20h au théâtre du Manège Maubeuge
Coproduit par le Manège

Share