Les Scènes nationales font leur cinéma!

Les Scènes nationales font leur cinéma!
01 avril 2019

Le 7ème art et les projets audiovisuels font partie de la vie des Scènes nationales.

Plus de la moitié oeuvrent pour la diffusion cinématographiques, sous des formes diversifiées :
– 20 scènes nationales rassemblent 28 salles de cinéma, auxquelles s’ajoutent les 12 points de projections du circuit itinérant l’Estive à Foix, les 11 salles du réseau Ciné Parvis 65 de la scène nationale le Parvis à Tarbes
– 30 % des scènes nationales disposent d’une ou plusieurs salles de cinéma dans le cadre d’une exploitation régulière (avec un n° d’autorisation commerciale du CNC)
– 23 % des scènes nationales mènent une diffusion sous forme d’événements, de festivals ou de cycles (soit dans le cadre d’une diffusion non commerciale du CNC, soit en partenariat avec un cinéma partenaire).

Les projets pluridisciplinaires, transversaux, faisant se rencontrer, les arts de la scène et les arts visuels, sont de part cette proximité facilités.

Consultez l’étude complète réalisée en octobre 2017 par la commission cinéma de l’association des Scènes nationales.

La Scène nationale de Châteauroux a fêté le 20e anniversaire de la réouverture du cinéma Apollo du 14 au 20 novembre. Au programme, une dizaine de projections en avant-première en présence des équipes des films ! Ces journées étaient consacrées à la découverte et aux rencontres cinématographiques autour de projections, d’ateliers, d’échanges avec des équipes de films, des distributeurs, des professionnels du cinéma, proposées par l’Association des cinémas du Centre. Les projections des Rendez-vous du Cinéma étaient animées par Thierry Méranger, critique et membre du comité de rédaction des Cahiers du Cinéma.

Festival unique en son genre, entièrement dédié à la représentation des conflits d’hier, d’aujourd’hui et de demain, réels ou imaginaires, par la fiction, le documentaire, l’animation, ou le reportage, War on Screen à la Comète, Scène nationale de Châlons-en-Champagne, embrasse tous les genres, de la comédie au film d’espionnage, de la science fiction à l’épopée historique en passant par le drame social

En seulement 5 éditions, il s’est imposé comme un rendez-vous international incontournable et original pour la richesse de sa programmation, son approche et le travail effectué envers les différents publics, notamment les jeunes.

Boutures d’un sacre : Le Film

Boutures d’un Sacre est un projet mené à l’initiative de danseurs de l’association du 48 – Dominique Brun. Dans le cadre de la résidence de la compagnie aux 2 Scènes, les élèves de deux classes de l’école Champagne de Besançon ont pu expérimenter la danse de Nijinski. Les apprentis danseurs ont évolué pas à pas au rythme d’une semaine par mois, de janvier à mai 2018, pour comprendre, ressentir et finalement danser le Sacre du Printemps. L’Espace a ouvert grand ses portes afin de les plonger dans de réelles conditions dignes de professionnels.

Afin de témoigner de cette aventure, Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon a demandé à Delphine Ziegler, vidéaste, de suivre et de filmer le projet dans son intégralité afin de produire deux films : un long de 30 minutes environ, qui pourra être utilisé dans les réseaux de formation à l’éducation artistique et culturelle ou encore dans le cadre du festival danse et cinéma. Et un court de 10 minutes destiné à la communication web. Une projection à destination de l’ensemble des élèves et de l’équipe enseignante de l’école Champagne a été organisée le 11 octobre dernier.

Le Festival Viva Patrimoine fête le cinéma restauré et retrouvé.

Un événement de LUX Scène nationale de Valence pour mettre en lumière l’histoire du cinéma à travers une sélection de films rares, de ciné-concerts, de masterclass et d’événements déclinés durant une semaine. Viva Patrimoine invite le spectateur à partager la passion du cinéma et découvrir des copies restaurées dans de très belles conditions.
Pour cette 6 ème édition en janvier 2019, deux réalisateurs sont à l’honneur : King Vidor, premier auteur du cinéma américain, et Youssef Chahine, cinéaste de la tolérance, à la croisée des cultures orientales et occidentales.

Share