Les scènes nationales font leurs festivals

Les scènes nationales font leurs festivals
01 févr. 2022

Les scènes nationales sont des lieux importants pour l’émergence, la création de coopérations territoriales et de solidarité entre acteurs culturels dans le cadre du développement de festivals. Ces temps forts permettent de renforcer les liens avec le public, de le fidéliser, de faire découvrir, accompagner des artistes et certaines disciplines.

Le Ministère de la Culture a organisé en 2020 les Etats généraux des Festivals. (…)Au delà du facteur de rayonnement qu’on leur attribue volontiers, on reconnait aujourd’hui le rôle structurant des festivals pour les territoires. De nombreuses études l’ont montré, et paradoxalement la crise que nous traversons en provoquant l’annulation de nombreux festivals l’a mis en évidence, les festivals jouent un rôle majeur : en terme artistique en défrichant de nouvelles esthétiques; en terme professionnel en constituant des jalons et des étapes dans les parcours des artistes; mais aussi en terme de démocratisation et de démocratie culturelle dans leur capacité à rassembler largement les habitants, à la fois spectateurs et acteurs d’une dynamique.

Ainsi, l’opposition, dans laquelle on voudrait parfois nous enfermer, entre un rôle purement évènementiel à vocation touristique et économique des festivals et un travail de fond fait par les établissements culturels « à l’année » n’est, à mon sens, pas opérante. Nous, qui sommes directeur.trice.s à la fois de festival(s) et d’une Scène nationale, pouvons en témoigner. Nous pouvons réfléchir ensemble aux complémentarités et aux spécificités d’un festival et d’une saison, à leurs dynamiques, à leurs outils, à leurs financements. Il s’agit aussi de nous positionner clairement comme lieu à l’année portant un (ou des) festival(s) et de montrer tout l’intérêt de ce modèle pour les politiques culturelles (…) extrait Sylvie Violan, directrice de Carré Colonnes, scène nationale de Saint-Médard-en-Jalles/Blancquefort, référente de la commission festivals au sein de l’Association des scènes nationales

Durant la saison 2019/2020, 71 festivals ont eu lieu au sein des scènes nationales, dont 52 portées par les scènes et 19 hébergés par les scène en tant que partenaire.
La fréquentation moyenne des festivals varie de 1 000 à 20 000 personnes.
Au cumul cela représente près de 200 000 festivaliers, pour un peu plus de 1 700 représentations, séances et autres propositions. (Ces chiffres ne sont pas exhaustifs).

 

Découvrez notre sélection éclectiques des festivals à venir

 

Le Manège – Scène nationale de Reims : FARaway
Du 27 janvier au 6 février

Pour sa troisième édition, FARaway – Festival des Arts à Reims continue sur sa lancée en invitant pendant dix jours, des artistes internationaux, toujours aussi agitateurs et agitatrices.Engagé à leurs côtés et miroir de leurs questionnements à travers la création contemporaine, le festival n’a de cesse de questionner la relation entre l’art et la réalité, la création et les mouvements du monde actuel.

Venus en grande partie du Liban, les artistes de cette édition initieront des rencontres et des échanges autour de propositions artistiques émanant d’un pays sans cesse contraint de renaître, de recréer et de reconstruire en vue d’un futur plus serein.
La couleur verte, celle du pays du Cèdre, sera mise à l’honneur à travers l’identité visuelle du festival.
FARaway – Festival des Arts à Reims persiste dans sa volonté de rendre tous les spectacles accessibles avec un premier parcours créé pour cheminer d’une scène à l’autre et un second, dédié au jeune public, nommé little FARaway.

 

Équinoxe – Scène nationale de Châteauroux : Festival l’argent de poche
Du 2 février au 15 février

©Vanille – Guillaume Lorin

Temps fort de la programmation jeune public et familiale d’Équinoxe – Scène nationale, le festival L’Argent de poche célèbre le cinéma et s’ouvre désormais au spectacle vivant.
Le festival, c’est une semaine – et un peu plus – de nouveaux films, d’ateliers, de rencontres avec des invités, des animations pour nous réchauffer au cœur de l’hiver et nous faire (un tout petit peu) oublier la période compliquée que nous traversons

 

Le Phénix – Scène nationale de Valenciennes : Cabaret des curiosités – Nos futurs ?
Du 22 au 26 février

©Marikel Lahana

Lors de deux dernières éditions du Cabaret, en 2012 (Now future) et 2019 (No.s futur.s), nous avions tenté d’appréhender ce qu’il se passait dans cette accélération chaotique du temps. À la croisée de nombreuses démarches artistiques, nous avons godillé avec le double sens de la catastrophe – à la fois accident et dénouement – pour essayer d’éclairer notre présent insaisissable.
En 2022, un troisième volet de cette thématique, qui nous semble refléter avec honnêteté à la fois l’incertitude des jours à venir, une interrogation ne pouvant être forcée par l’optimisme, mais s’articulant forcément au pluriel, au commun, au collectif et au groupe. Quel futur pouvons-nous inventer ensemble ? Comment se projeter ailleurs que dans l’isolement ? Quelles liaisons renouer pour lutter contre la séparation ?

 

Le Channel – Scène nationale de Calais : Les Flâneries sonores
Du 18 au 20 février

Sixième édi­tion de ce ren­dez-vous mu­si­cal, em­pê­chée l’an der­nier pour cause de vi­rus per­sis­tant.
Un ren­dez-vous qui s’étoffe au fil des ans, qui mixe ar­tistes en de­ve­nir et ar­tistes confir­més, avec une at­ten­tion pour la scène mu­si­cale lo­cale.
Trois jours pour flâ­ner et vi­brer en mu­sique le temps d’un week-end.

 

Malraux – Scène nationale de Chambéry : La Chaleur des grands froids
Du 1er au 12 mars

Du froid, du jeu d’équipe, de la folie, du tourbillonnement cérébral, de l’immersion aquatique, du sportif, du féminin, du singulier, du pluriel, du dancefloor, de la performance… Pour la 6e édition de la Chaleur des grands froids, ça va être sport, très sport. Du 01 au 12 mars, on fait souffler le chaud au coeur de l’hiver, ça va suer sous le bonnet. Spectacles, performances, films, conférences, grosse soirée de La Base… Programmation à découvrir en tournant les prochaines pages.

 

Le Quartz – Scène nationale de Brest :Electrocution
Du 24 au 26 mars

Concocté par l’Ensemble Sillages, ce Festival dont le cœur névralgique est situé à Passerelle, Centre d’Art Contemporain, propose des temps gratuits de découvertes, de nombreuses rencontres, de nouvelles écritures musicales, des créations portées par des artistes et ensembles français et internationaux, des cartes blanches et performances, des installations.
Avec sa diversité des esthétiques et des formats, ce bouquet revigorant n’a pas d’équivalent hexagonal.

 


Le Centre Culturel André Malraux – Scène nationale de Vandoeuvre-lès-nancy : Désirs d’Afrique
22 février au 12 mars

Une douzaine d’acteurs culturels du Grand Nancy ont décidé d’unir leurs énergies pour donner à voir et à entendre la création africaine contemporaine, interroger sa place dans notre histoire et nos imaginaires. Il ne s’agit pas ici de prétendre donner une représentation exacte ou complète d’un continent composé d’une cinquantaine de pays et peuplé de plus d’un milliard d’habitants. Bien au contraire, Désirs d’Afrique a pour objectif de prêter attention à des voix singulières dont la somme, loin de constituer une cartographie, invite à découvrir et à considérer différemment ce monde dans lequel nous vivons tous.
Désirs d’Afrique a pour objectif premier de prêter attention à des voix singulières. Ainsi se compose une cartographie éphémère, où tout invite à découvrir et à changer de regard sur ce continent.
Durant trois semaines, Désirs d’Afrique rassemblera pièces de théâtre ou de danse, concerts, conférences, projections et un salon du livre.
En contrepoint, le salon Livres d’Ailleurs – édition Afrique se tiendra du 4 au 6 mars 2022 à l’Hôtel du Département de Meurthe et Moselle à Nancy.

Share