L’expérience cinéma face à internet

L’expérience cinéma face à internet
15 déc. 2020

Les rencontres sont conçues par LUX dans le cadre de ses missions de Pôle régional d’éducation aux images, mission que la scène nationale de Valence partage, en Auvergne-Rhône-Alpes, avec l’association Sauve qui peut le court-métrage à Clermont-Ferrand, en collaboration avec la DRAC et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les rencontres aspirent à être ressourçantes et stimulantes et sont créées à partir des dynamiques mises en oeuvre par les professionnels de la diffusion et de la médiation cinématographique et ce, en nouant avec la recherche théorique et en ouvrant aux expériences européennes des Cinémas Makers présentées par Agnès Salson, co-autrice de l’ouvrage “Cinema Makers : le Nouveau souffle des cinémas indépendants”. Cette année, le souhait d’apporter un temps de réflexion, face à la crise que connait la majorité des salles de diffusion cinématographique, était porteur des rencontres.

C’est aux professionnels de la culture, du cinéma et de l’audiovisuel, mais également aux professionnels de la transmission, de l’enseignement, de l’animation et de l’éducation artistique, ainsi qu’aux élus et aux responsables de collectivités, que s’adressent ces rencontres.

Jeudi 7 janvier 2021, LUX, scène nationale de Valence, organise une journée autour de la thématique du numérique et plus précisément de l’expérience cinéma face à internet. Le souhait de cette journée est d’échanger et de débattre autour de l’ère du tout numérique dans laquelle nous vivons et des bouleversements de la diffusion artistique, des mutations des pratiques culturelles. Cette problématique est d’autant plus actuelle que ces changements n’ont eu de cesse d’être accélérés durant la crise sanitaire que nous traversons encore aujourd’hui.

Ce rendez-vous est une invitation à questionner les expériences, qu’elles soient sensitives, réflexives ou créatives nées d’un dispositif de rencontre entre un point de vue artistique et des spectateurs car, une chose est sûre : le spectateur est au coeur du renouveau lié au numérique et à internet.

Au programme : focus, conférences et tables rondes portant sur divers sujets tels que les milieux d’expérience filmique à l’époque des plateformes. Le réseaux de jeunes Ambassadeurs ACID et l’ACID POP (l’université populaire créée par l’association), seront également présents pour apporter leur témoignage autour de la relation des cinéastes aux spectacles et la manière dont on peut la repenser.

Aussi il est essentiel de questionner les modalités de renouvellement du public adolescents, comme se sera le cas lors de la table ronde “Cinémas cherchent adolescents”, ou des pistes d’actions de transmission innovantes qui ont émergé comme le cinéma hors les murs ou les articulations bénéfiques entre espaces culturels et digitaux.

Au-delà du format en présentiel au sein-même de la scène nationale de Valence, ces rencontres seront accessibles en streaming via un live Facebook. Il reste tout de même obligatoire de s’inscrire au préalable à l’événement pour pouvoir y participer.

L”intégralité du programme est à retrouver sur le site du LUX.

Les scènes nationales Cinéma du réseau

Pour rappel, le 7ème art et les projets audiovisuels font partie de la vie des Scènes nationales. Plus de la moitié oeuvrent pour la diffusion cinématographiques, sous des formes diversifiées :

  • 20 scènes nationales rassemblent 28 salles de cinéma, auxquelles s’ajoutent les 12 points de projections du circuit itinérant l’Estive à Foix, les 11 salles du réseau Ciné Parvis 65 de la scène nationale le Parvis à Tarbes

  • 30 % des scènes nationales disposent d’une ou plusieurs salles de cinéma dans le cadre d’une exploitation régulière (avec un n° d’autorisation commerciale du CNC)

  • 23 % des scènes nationales mènent une diffusion sous forme d’événements, de festivals ou de cycles (soit dans le cadre d’une diffusion non commerciale du CNC, soit en partenariat avec un cinéma partenaire).

Consultez l’étude complète réalisée en octobre 2017 par la commission cinéma de l’association des Scènes nationales.

Share