Plateforme formation “poste de direction”

28 mai 2019

En 2016, l’association des scènes nationales a initié un groupe de travail autour de la formation des directions (référente : Virginie Boccard[1]).

Ce sujet était devenu une priorité, lié aux préoccupations du Ministère de la Culture et des services de la Direction générale de la création artistique, et ce dans le cadre d’un renouvellement important des postes de direction attendu sur la décennie à venir.

À partir d’une « récolte » faite auprès des professionnels des scènes nationales, une première journée professionnelle a été organisée en avril 2016 par l’ASN, réunissant les directrices et directeurs de Scène nationale, des représentants de la DGCA Véronique Evanno[2], Jacques Vincent[3], Didier Brunaux[4], un modérateur Jean-Louis Bonnin[5] et un intervenant Dominique Chenet[6] (témoins des formations existantes jusqu’en 1993 : ATAC puis ANFIAC), des directions[7] témoins de leur parcours.

Fin 2016 – début 2017 : Leîla Benhabylès a été missionnée par l’Association des scènes nationales pour réaliser une étude. Celle-ci a permis de préciser l’évolution des métiers et des pratiques professionnelles, de faire un point sur les formations existantes (organismes de formation et universitaires), mais aussi de (re)poser la question de la transmission, de la place du tutorat, de la formation continue et des échanges inter-réseaux, labellisés ou non par le Ministère de la Culture. Des préconisations pour la mise en œuvre d’une plateforme de formation ont été faites, pouvant concerner l’ensemble des professionnels dirigeants ou qui souhaitent diriger une institution culturelle.

2017 : le résultat de ces travaux a été présenté en Assemblée générale de l’ASN, puis à la Directrice générale de la création artistique, Madame Régine Hatchondo.

2018 : L’ASN s’est associée à l’Observatoire des Politique Culturelle afin de permettre une présentation plus opérationnelle de ce que pourrait être une nouvelle plateforme de formation.

Juillet 2018 à Avignon : Présentation par l’Association des Scènes nationales et Jean-Pierre Saez[8], de l’Observatoire des Politiques Culturelles, du projet aux représentants des réseaux du spectacle vivant.

  • Étaient invités :
    • les directions des Scènes nationales de la commission,
    • le Réseau national des opéras de France,
    • l’Association française des orchestres,
    • l’Association des Centres dramatiques nationaux,
    • l’Association des Centres chorégraphiques nationaux,
    • Territoire de cirque,
    • la Fédération des lieux de musiques actuelles,
    • la Fédération des arts de la rue,
    • l’Association des centres de développement chorégraphique nationaux,
    • Latitude marionnette,
    • les Scènes conventionnées,
    • la Direction générale de la création artistique.

Le sujet et le dossier ont reçu un avis favorable de l’ensemble des participants, la question de la formation des directions, en poste ou à venir, dans les institutions culturelles étant au cœur des préoccupations de chacun.

17 septembre au Ministère de la Culture : à l’invitation de la DGCA, présentation du projet en présence de représentants des réseaux pour le spectacle vivant, des différentes délégations pour le spectacle vivant (théâtre, danse, musique, arts plastiques), du chef de bureau de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle du Ministère de la Culture. Présentation avec le concours de Virginie Boccard et Jean-Paul Angot[9] pour l’Association des scènes nationales, de Jean-Pierre Saez et Vincent Guillon[10] pour l’Observatoire des Politiques Culturelles.

La mise en œuvre d’une plateforme de « formation de directions » inter-réseaux, avec des modules, dispatchés sur différents sites en France et avec un comité d’orientation représentatif des réseaux a été actée sur le principe.

Avec deux parcours possibles :

  1. un cycle long et certifiant sur douze mois ;
  2. un parcours d’analyse des pratiques professionnelles sur six mois.

Dans les deux cas, l’alternance avec l’activité professionnelle et une immersion dans une structure sont souhaités.

Cette formation a été envisagée pour un démarrage début 2020.

Toutefois l’engagement a été mis en attente, à l’occasion de l’arrivée du nouveau Ministre de la Culture et de la nouvelle direction de la de la DGCA.

Janvier 2019 : Madame Sylviane Tarsot-Gillery, nouvelle directrice générale de la création artistique, a fait part de son soutien et d’un engagement financier du ministère pour la mise en œuvre de cette plateforme de formation.

Le lancement d’un premier cycle est prévu en janvier 2020.

L’Association des scènes nationales se félicite de l’aboutissement du projet, pour lequel elle s’est très fortement impliquée depuis trois ans dans l’intérêt du réseau, mais aussi pour l’avenir des structures artistiques et culturelles du spectacle vivant sur l’ensemble du territoire en métropole et outre-mer.

Notes

  1. Virginie Boccard, membre du conseil d’administration de l’ASN, directrice des Quinconces-l’Espal scène nationale du Mans
  2. Véronique Evanno, chef du bureau des réseaux pluridisciplinaires et des médias (DGCA)
  3. Jacques Vincent, chargé du suivi des scènes nationales, des scènes conventionnées, des autres lieux pluridisciplinaires (DGCA)
  4. Didier Brunaux, Chef du bureau de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle (DGCA)
  5. Jean-Louis Bonnin, (biographie)
    • DAC de la ville de Blois, puis de la ville de Nantes
    • Directeur du Centre culturel de l’Albigeois et configuration de la structure en Scène nationale
    • Responsable de la formation du Ministère de la Culture des cadres culturels (Association Technique d’Action Culturelle – ATAC)
    • Secrétaire général de la Maison de la Culture de la Rochelle, responsable animation de la Maison de la Culture de Reims

    par ailleurs, investi dans des formations universitaires et différents conseils d’administration

  6. Dominique Chenet, (biographie)
    • Directeur de l’animation à la Maison de la Culture de Nanterre
    • Directeur du Théâtre Jean Vilar à Suresnes
    • Directeur adjoint du Théâtre La passerelle et du Théâtre Le Cadran à Briançon
    • Directeur du théâtre d’Arles
    • Responsable de la formation d’animateurs puis de cadres d’entreprises culturelles (Association Technique d’Action Culturelle – ATAC)

    par ailleurs, investi dans des formations universitaires.

  7. Témoignages de parcours -18 avril 2016 : Paul-Jacques Hulot, directeur du Moulin du roc, Denis Lafaurie, directeur du Cratère, scène nationale à Alès, scène nationale à Niort, Anne Tanguy, directrice des 2 scènes, scène nationale à Besançon.
  8. Jean-Pierre Saez, directeur de l’Observatoire des Politiques Culturelles
  9. Jean-Paul Angot, président de l’ASN, directeur de la MC2 scène nationale de Grenoble
  10. Vincent Guillon, directeur adjoint de l’Observatoire des Politiques Culturelles
Share