Quand l’art du clown anime vos soirées dans les Scènes nationales

Quand l’art du clown anime vos soirées dans les Scènes nationales
11 mars 2019

Dans le cadre de l’Effet Scènes du 16 février au 16 mars 2019

Découverte de l’art du clown avec André Riot-Sarcey à l’Equinoxe

Ce projet de sensibilisation à l’art du clown s’appuie sur la présence de la Cie Les Nouveaux Nez et d’André Riot-Sarcey à l’occasion de la programmation décentralisée de Je ne suis pas un spectacle, par la Scène nationale de Châteauroux, vendredi 15 mars 2019 au Théâtre Maurice Sand de La Châtre (36). 

Il se déclinera en deux propositions, l’une auprès de groupes ciblés et l’autre ouverte à tous les publics. 

Un stage de découverte du travail du clown, animé par André Riot-Sarcey, sera proposé mardi 12 et mercredi 13 mars à un groupe de 20 participants, composé d’élèves inscrits dans l’enseignement facultatif Théâtre du lycée Jean Giraudoux et de professionnels des secteurs de l’insertion et du travail social travaillant sur le territoire castelroussin .

Une conférence d’André Riot-Sarcey, intitulée L’homme clown, sera proposée au public mercredi 13 mars au cinéma l’Apollo. Elle sera suivie d’une projection du film Steamboat Bill, Jr de Buster Keaton et Charles Reisner (1928).

Ce projet s’inscrit dans le parcours de découverte des arts de la piste C’est quoi ce cirque ? proposé par la Scène nationale durant la saison 2018-2019 (conférence de Marroussia Diaz Verbeke sur la « circographie» en septembre 2018, stage autour le figure du clown proposé par Catherine Germain/Arletti en décembre 2018, etc.)

Une festival à Alençon et dans toute la région normande

le Festival SPRING, est le seul festival de cirque contemporain à l’échelle d’une région. Durant cinq semaines, une soixantaine de partenaires (lieux culturels et communes) s’accordent pour porter haut et fort les couleurs du cirque d’aujourd’hui en Normandie du 7 mars au 7 avril 2019 coordonné par la Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg – Cirque Théâtre d’Elbeuf. 

La Scène nationale 61 d’Alençon est partenaire et propose le mardi 12 mars une soirée avec tout d’abord à 18h l’équipe de Marcel et ses drôles de femmes qui vient titiller notre curiosité avec un strip-tease pas comme les autres. Équipés de 14 boîtes à show, ces pros du hula-hoop, patin à roulettes, fil mou, mini trapèze, portés acrobatiques, petite voltige, chant, musique et pole dance s’amusent de l’interdit pour effeuiller l’actualité et déshabiller notre société. Entrez dans une petite cabine, enfermez-vous à clef. À l’intérieur, une petite encoche. Glissez-y délicatement votre pièce et la fenêtre opaque devant vous deviendra transparente. À l’affiche, des numéros extravagants, pensants, fragiles, désopilants… La frustration qui sera vôtre, vous incitera à en redemander.

Puis à 20h30 le projet. PDF par le collectif Portés de Femmes.

Se réappropriant son corps, pour ne plus être qu’un simple décor, la femme se fait aujourd’hui l’égale de l’homme sur la piste. Le collectif Portés de Femmes est composé de personnalités 100 % féminines, issues de diverses compagnies de cirque, de clown ou de danse. Elles sont dix-sept acrobates, belges, françaises, hollandaises, italiennes, allemandes ou brésiliennes à faire déferler leur vitalité et leur folle énergie, dans la complémentarité des corps, des âmes et des états que nécessite l’art du porté acrobatique. Un groupe de femmes explosif pour faire voler les corps et les idées reçues dans une atmosphère jubilatoire.

Share