ACB SCÈNE NATIONALE BAR-LE-DUC

Bar-le-Duc

WWW.ACBSCENE.COM

Statut : Association loi 1901

Téléphone administration : 03 29 79 42 78
Email : contact@acb-scenenationale.fr
Adresse :
20 rue Theuriet
55000 Bar-le-Duc

Direction : Thierry Bordereau
Présidence : Marie-José Ledderboge

Bassin de population : 50 000 habitants
Nombre de salariés : 9 (ETP)

ÉQUIPEMENT

Salle de spectacle 500 places; Studio Dominique Charpentier 50 places; Salle d’exposition.

PROGRAMMATION (MOYENNE PAR SAISON)

Spectacle vivant : 33 propositions / 73 représentations. Budget global (moyen par an) : 1,3M €

COLLECTIVITÉS PARTENAIRES

Ministère de la Culture, Région Grand Est, Conseil départemental de la Meuse, Ville de Bar-le-Duc et soutien de l’ONDA.

LE PROJET ARTISTIQUE

LL’acb à Bar le Duc et en Meuse, une scène nationale en résonance

Conscient des défis liés aux replis identitaires, à la crise démocratique et environnementale, le projet de l’acb s’articule autour d’un récit : l’expérience artistique contribue à nous relier à nous, aux autres et au monde, en résonance.

La programmation pluridisciplinaire se déploie autour d’une trentaine de propositions et cherche à rendre compte de la diversité de la création dans le champ du spectacle vivant dans toutes ses disciplines et dans des formats allant de propositions pour le Grand plateau à d’autres, suffisamment légères et mobiles pour se glisser dans les interstices du territoire, toujours plus situées. La programmation dans le domaine des arts vivants se prolonge dans celui des arts visuels à l’occasion de trois expositions par saison. Pour s’orienter dans ce champ des possibles, le jeu clown et d’une façon générale une attention à la qualité de l’interprétation constitue notre fil rouge. Deux temps forts, Bobizar en décembre et Zone Sensible en avril viennent interroger plus directement notre relation à l’intime, aux fantasmagories, aux obscurités intérieures à travers les écritures de nuits pour l’un, notre relation au corps et à l’autre, d’une façon générale au politique à travers les écritures du jours pour l’autre.

L’expérience d’un art vivant se construit autour du Grand Plateau du théâtre de l’acb et sa salle de 400 places, particulièrement renommé en Lorraine. Et pour favoriser encore la diversité des rencontres entre les artistes et les habitants, il se démultiplie en 1000 plateaux à l’échelle du territoire meusien comme autant de possibilités de coopérations et de mise en résonance autour du sensible, de la création, de sa diffusion et de sa transmission, au gré des circonstances, des opportunités et des envies. A son initiative, l’acb contribue à la vitalité d’un réseau de coopération en Meuse, en cours de construction et pour faire culture ensemble : le réseau 1000 plateaux.

Tout cela n’aurait aucun sens sans les habitants qui peuplent et font vivre ces espaces de rencontre avec l’Altérité : les habitants du territoire de l’acb dont la programmation se doit de représenter la diversité, et les artistes dont l’acb se veut exemplaire en terme d’accompagnement et de parité. La compagnie La Chair du monde de Charlotte Lagrange est associée pour 4 ans. Une équipe d’interprètes composée de Réjane Bajard, Camille Perrin, Eugénie Rebetez, Mathias Poisson et Thierry Vennesson constitue la Constellation de l’acb.

COLLABORATIONS AVEC D’AUTRES SCÈNES NATIONALES ET/OU D’AUTRES RÉSEAUX

Différents théâtres du Grand Est dont des Scènes nationales, Scène nationale de Châlons-en-Champagne.