LE MOULIN DU ROC, SCÈNE NATIONALE NIORT

Niort

WWW.MOULINDUROC.ASSO.FR

Statut : Association loi 1901

Téléphone administration : 05 49 77 32 30
Email : contact@moulinduroc.asso.fr
Adresse :
9, boulevard Main
CS 18555
79025 Niort Cedex 9

Direction : Paul-Jacques Hulot
Présidence : Michel Berthod

Bassin de population : 80.000 habitants
Nombre de salariés : 30 (ETP)

ÉQUIPEMENT

Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).Ouverture en 1986.
2 salles : Grande salle (936 places), Salle Philippe Avron, modulable (176 à 260 places).
1 espace de répétition/création et hébergement pour les artistes : le Fort Foucault.
1 atelier de construction de décors.
2 salles de cinéma classées Art et Essai (176 et 717 places), labels Patrimoine et répertoire, Recherche et découverte, Jeune public.
1 restaurant (gestion externe).

PROGRAMMATION (MOYENNE PAR SAISON)

Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€Spectacle vivant : 55 spectacles / 128 représentations
Cinéma : 130 films / 1.600 séances
Budget global (moyen par an) : 2,82 M€

COLLECTIVITÉS PARTENAIRES

Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, Ville de Niort, Conseil régional Poitou-Charentes, Conseil départemental des Deux-Sèvres.

LE PROJET ARTISTIQUE

L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.

L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.L’articulation de la saison culturelle est construite de façon équilibrée autour de 3 champs disciplinaires élargis avecun souci d’équilibre des formes à destination du jeune public, du public jeune ou adolescent, des familles et des adultes :
Mouvement recoupant la danse, le cirque, le théâtre d’objets et l’image animée.
Dramaturgies d’hier à aujourd’hui pour cheminer du théâtre de répertoire aux écritures contemporaines.
Les musiques et voix privilégiant sans exclusive la musique vocale, parce que la voix traverse les répertoires, les siècles et les continents, entre corps et langage, parole et musique.

COLLABORATIONS AVEC D’AUTRES SCÈNES NATIONALES ET/OU D’AUTRES RÉSEAUX

Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.Avec le Gallia théâtre à Saintes, Le Moulin du Roc organise la diffusion de spectacles jeune public en commun.
Avec le Conservatoire à rayonnement départemental, un partenariat permet de multiplier les échanges entre amateurs et professionnels à travers des master-class, des concerts et un tarif privilégié pour les spectacles
musique et danse.
Avec l’association Postures, développement des prix InédiThéâtre et Collidram en région.
Avec les Éclats Chorégraphiques, diffusion d’un spectacle dans le cadre de la biennale de la danse.
Avec le Centre chorégraphique national de La Rochelle, soutien à la création à travers une résidence partagée.
Avec le Théâtre de Rochefort, résidence de création partagée pour le spectacle Miravella.