LES SCÈNES DU JURA – SCÈNE NATIONALE LONS-LE-SAUNIER DOLE

Lons-le-Saunier, Dole

WWW.SCENESDUJURA.COM

Statut : Association loi 1901

Téléphone administration : 03 84 86 03 05
Fax administration : 03 84 24 10 45
Email : contact@scenesdujura.com
Adresse :
Théâtre de Dole
30, rue Mont Roland
39100 Dole

Direction : Cédric Fassenet
Présidence : Jean Piret

Bassin de population : 261.300 habitants
Nombre de salariés : 20 (ETP)

ÉQUIPEMENT

Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).Labellisation Scène nationale en 2013.
12 salles :
– Lons-le-Saunier : théâtre à l’italienne restauré en 1995 (550 places). 1 foyer.
– Dole : théâtre à l’italienne (400 places – fermeture prévue pour 3 ans en juin 2015). 1 foyer.
Autres lieux de diffusion :
– Dole : La Commanderie, (salle modulable, 1.100 places) et La Fabrique (200 places – ouverture en février 2016).
– Champagnole : L’Oppidum, salle des fêtes (500 places).
– Poligny : Salle des fêtes (150 places) et Cave Théâtre (110 places).
– Salins-les-Bains : Espace Notre-Dame (150 places).
– Morez : Espace Lamartine (200 places).
– Saint-Amour : Salle de la Chevalerie (200 places).
1 espace dédié à la création et/ou répétition : salle Paul Seguin à Lons.
3 appartements pour l’accueil des artistes (1 à Lons et 2 à Dole).
2 bars (Lons et Dole).

PROGRAMMATION (MOYENNE PAR SAISON)

Spectacle vivant : 55 spectacles / 105 représentations
Budget global (moyen par an) : 2,3 M€

COLLECTIVITÉS PARTENAIRES

Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.Ministère de la Culture et de la Communication /
DRAC Franche-Comté, Ville de Dole, Espace Communautaire Lons Agglomération, Conseil départemental du Jura, Conseil régional de Franche-Comté, Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut-Jura, Fonds européen de développement réginal, Ville de Morez, Ville de Poligny, Ville de Salins-les-Bains, Ville de Saint-Amour, Communauté de Communes du Pays de Saint-Amour.

LE PROJET ARTISTIQUE

Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.Le projet des Scènes du Jura a la particularité de se déployer sur le département en zone urbaine et rurale spécifiquement sur 7 sites (la ville de Dole, l’Espace Communautaire Lons Agglomération, les Communautés de Communes de Champagnole Porte du Haut-Jura et du Pays de Saint-Amour,
les villes de Morez, de Poligny et de Salins-les- Bains). La ligne artistique promeut les écritures contemporaines, particulièrement le théâtre avec l’association d’auteurs dramatiques chaque saison (Fabrice Melquiot, Pauline Sales, Marion Aubert, Rémi De Vos, Pierre-Yves Chapalain). Les Scènes du Jura accueillent également des artistes qui renouvellent les écritures de plateau (en résidence : Thierry Balasse/Cie Inouïe − électroacousticien, faiseur de sons ; Marion Lévy − chorégraphe, Éric Petitjean − metteur en scène, comédien ; Jean-Baptiste André − équilibriste, danseur; Nathalie Pernette − chorégraphe). Ils travaillent tous aux côtés des Scènes
du Jura à des dispositifs d’éducation artistique et culturel innovants sur le territoire.

COLLABORATIONS AVEC D’AUTRES SCÈNES NATIONALES ET/OU D’AUTRES RÉSEAUX

Avec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérienceAvec la Fabrique de Dépaysement (programme Interreg IV A France-Suisse), Les Scènes du Jura, le Théâtre Am Stram Gram de Genève et Château Rouge d’Annemasse s’engagent dans une coopération dynamique interrogeant les différents visages de la jeunesse sur ces territoires. 3 principes d’actions : encourager la participation active des jeunes, soutenir la création et la production de l’émergence artistique et fédérer pour transmettre et échanger dans des cadres propices au partage d’expérience