Vive les femmes !

LE MONDE RENVERSE - une pièce de Aurélia Lüscher, Clara Bonnet, Guillaume Cayet, Itto Mehdaoui, Marie-Ange Gagnaux de la Compagnie Rêver l'ObscurE. TU, Genève, le 10 octobre 2017. ©Dorothée Thébert Filliger
22 avril 2019

Pour accompagner les spectacles de la saison en explorant des chemins parallèles, les scènes nationales proposent avec de nombreux partenaires, un certain nombre de rendez-vous tels que stages et ateliers, lectures, rencontres, expériences sonores, répétitions publiques… Autant d’opportunités pour prendre le temps d’échanger, de se questionner, de se divertir ou de poser un regard neuf sur une œuvre, un artiste, une pratique et d’aborder de nouveaux langages.

Depuis la saison dernière, le théâtre La Passerelle, Scène nationale de Gap – Alpes-du-Sud et la déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes développent un projet en plusieurs volets intitulé Vive les femmes ! pour sensibiliser le public à la parité et l’égalité entre les sexes. Ce projet est cette saison articulé autour de deux lectures, d’une rencontre sur la construction des genres et d’un atelier de pratique.

Les 9 et 10 mai à travers Le Monde renversé du Collectif Marthe, 4 jeunes artistes s’emparent du mythe de la sorcière, cette femme maléfique, lubrique et puissante ! Mais par-delà les ensorceleuses, c’est bien le corps des femmes qui est questionné ici, corps secret, fantasmé, dérangeant. Avec un humour débridé, à travers les siècles et les contes, les comédiennes dévoilent les mécanismes de domination masculine qui touchent encore les femmes.

Vendredi 11 mai un atelier théâtre autour du corps féminin est organisé en lien avec le spectacle.

Share